Un intéressant mix de funk, de soul, de jazz, de reggae, d’influences africaines, c’est le menu du premier vrai album d’un musicien installé à Londres,Tiggs Da Author.
Un disque qui est le résultat d’un cheminement familial et personnel: Adam Simon Muhabwa est né en Tanzanie, en 1990. Après le décès de son père, sa mère choisit de s’installer à Londres.
Lorsqu’elle decide de rentrer au pays, Adam, âgé de 16 ans, choisit de rester en Angleterre. Et de faire son chemin dans la musique, sous le nom de Tiggs, clin d’oeil au Tigrou de Winnie l’ourson…
Il multiplie les collaborations dans le milieu du rap londonien, et sort des singles des 2013. On se souvient du tonique « Georgia », en 2015.
Lors de ses retours au pays, il côtoie la scène jazz tanzanienne. C’est une de ses sources d’inspiration.
« Blame It On The Youts » son premier véritable album, apparaît comme un jalon important dans son parcours, et une sorte de démonstration de son savoir-faire, abordant divers registres sonores…