Ça a été le suspense musical de la semaine au Royaume-Uni: qui de Demi Lovato ou des Snuts decrocherait ce vendredi la première place du top albums…
Verdict: l’album « WL » de The Snuts est numéro 1. Et c’est la première fois qu’un groupe écossais entre en première position avec un premier album depuis 14 ans. En 2007, c’est The View qui avait réussi cette performance…
C’est l’aboutissement d’une belle histoire. Le chanteur du groupe, Jack Cochrane, 26 ans, parle même du travail d’une vie. Un peu excessif. Mais c’est en tous cas le résultat de nombreuses années de maturation…
Tout commence dans une petite bourgade d’Ecosse, Whitburn. Un quatuor de copains d’école.
Ados, ils s’essaient à la musique, avec comme modèles la génération du début des 2000s: Arctic Monkeys, Libertines, Cribs, Kooks,…
A partir de là, les choses s’enchaînent…du live et une forte présence scénique, une fanbase grandissante, un premier titre en 2016, « Glasgow ».
Les quatre jeunes Écossais, signés par Parlophone en 2018, vont prendre leur temps pour passer à la réalisation d’un premier album. Et confirmer leur statut de groupe né pour la scène. Jusqu’à l’arrivée du lockdown.
L’album qui vient de sortir est une sorte de résumé de ce parcours, avec de nombreux titres déjà anciens, dont « Glasgow », le premier titre sorti il y a cinq ans en démo, retravaillé.
« WL » est une sorte de démonstration de ce qu’est le son des Snuts: guitares en avant, alternance de balades et de morceaux plus rugueux, un petit côté « old school » que revendique le groupe.
Un cocktail qui a manifestement séduit…