The Orielles – Second album

Posted: 7th janvier 2020 by leo in Rayon "frais"

Le stade difficile du second album…il semble bien que The Orielles vont réussir l’épreuve sans souci. Le successeur de  » Silver Dollar Moment », sorti il y a juste deux ans, sur le label Heavenly, s’annonce lumineux.
Son titre: « Disco Volador ». Un second extrait vient de sortir en single, et en donne la tonalité: de l’indie chatoyant, nourri de néo psyche, de rythmes funky, de sonorités tropicales,…
Comme références, le groupe de Halifax cite notamment Orange Juice, Stereolab, les Happy Mondays. A l’écoute du nouveau morceau, on a envie d’y ajouter Saint Etienne…

Michael Stipe – Second single solo…

Posted: 6th janvier 2020 by leo in Non classé

Michael Stipe a eu 60 ans samedi. Bon anniversaire, donc…Et à cette occasion, il a sorti un nouveau single. Le second de son nouveau parcours en solo.
Et les bénéfices générés par ce nouveau morceau iront à Pathway to Paris, une association co fondée par la fille de Patti Smith, avec pour objectif la concrétisation des accords environnementaux de Paris.
En octobre dernier, l’ancien leader de REM avait sorti un premier single solo et déjà il avait marqué son intérêt pour la sauvegarde de la planète en annonçant que les bénéfices de cette sortie serviraient à soutenir l’action d’Extinction Rebellion…

Petit retour, forcément partiel, et partial, sur l’année musicale 2019, sous la forme d’un abécédaire…C’est pratique et ça enlève toute notion de « classement ».
Lettre A, donc, pour commencer, avec Ariel Pink, alias Ariel Rosenberg. 2019 a été ponctuée par la réédition, chez Mexican Summer, d’anciennes production du bonhomme. Il faut dire qu’il a toujours été prolifique, et qu’avant de rencontrer un succès plus large au cours de cette décennie, il a beaucoup publié de manière parfois confidentielle.
Très jeune, au cours des 90s, il sort nombre de K7 assez arisanales, avant de sortir quelques albums autoproduits.
.So premier album enregistré « professionnellement », et sorti par un label, Rhystop, date de 2003. Et au début des années 10, il passe chez 4AD puis Mexican Summer…
Restait donc pas mal de belles choses auxquelles il convenait de donner une meilleure visibilité. Exemple; le pétillant « Bolivian Soldier »…

 La lettre B, comme BLACK KEYS. Le duo Auerbach-Carney s’est reformé après cinq ans de silence pour leur projet commun. Cinq années pendant lesquelles le premier a sorti deux excellents disques, un album solo et un du projet The Arcs, tandis que le second collaborait notamment avec les Black Lips, et composait le thème de la série Bojack…
Un guitariste, un batteur, le retour à des fondamentaux Blues et Rock, et un plaisir manifeste de jouer ensemble à nouveau, ça a donné un tonique album intitulé « Let’s Rock ». Simplement…
Egalement à la lettre B, BECK avec un album éclectique, placé sous le signe d’une collaboration complice avec Pharell Williams. Un album oscillant entre expérimentations et son « grand public ». Parmi les invités, Sky Fereira et Chris Martin…BOY AZOOGA, aussi: un seul single cette année, qui confirme la qualité du premier album du groupe gallois, sorti en 2018. Davey Newington a encore des choses à écrire, et on peut attendre avec impatience le second album…

Voilà déjà du neuf à se mettre dans les oreilles en ce tout début d’année 2020: les Strokes vont sortir un nouvel album et en ont proposé Junodream premier titre lors d’une soirée live de Nouvel An à Brooklyn…
Au cours de la décennie qui vient de s’achever, le groupe n’a sort que deux albums, en 2011 et 2013. Leur dernière production en date était l’ep « Future, Past, Present », en 2016…

Comateens – Réédition « made in France »

Posted: 30th décembre 2019 by leo in 80s, Non classé

Réédition made in France pour un groupe new yorkais culte du début des 80s, les Comateens. Les trois albums de la courte carrière discographique des Américains ressort sur Tricatel, le label de Bertrand Burgalat, un fan de la première heure, comme Étienne Daho. Les Comateens ont connu un beau succès en France.
Retour en 1978. Après la tornade punk, le rock se réinvente. Entre Postpunk et New Wave, on experimente de nouvelles sonorités. C’est dans ce contexte que naissent à New York les Comateens, et leur son particulier: tendu, nourri de Funk et de second degré, simple et direct, mené par la voix et les synthés vintage de Lyn Byrd. On est quelque part du côté de Devo, des Flying Lizards, des productions Ze Records…
Le trio sort un premier album en 1981, avant d’être signé par Virgin qui en publié deux autres en 83 et 84. En 1985, c’est déjà le split. Des reformations auront lieu par la suite, des retours sur scène, des collaborations avec Étienne Daho, et même une sortie en France d’une reprise d’un duo de Françoise Hardy et Julien Clerc…
Mais les Comateens resteront surtout un beau souvenir du début passionnant des 80s, auteurs de quelques morceaux énervés et dansants qui ont gardé toute leur efficacité…

Allee Willis – Songwriter éclectique…

Posted: 27th décembre 2019 by leo in Rayon "frais"

Les gens de l’ombre, ceux que l’on trouve derrière les succès…quel est par exemple le point commun entre des morceaux comme « I’ll Be There For You », des Rembrandts, le générique de Friends, les tubes « September » et « Boogie Wonderland » d’Earth Wind & Fire, ou « What Have I Done… », le morceau qui réunissait les Pet Shop Boys et Dusty Springfield ?
Réponse: Allee Willis, une songwriter née à Detroit, qui vient de disparaître à l’âge de 72 ans…
Elle avait aussi travaillé sur les BOs de Karate Kid et du Flic de Beverly Hills, et collaboré avec Dylan, les Pointer Sisters, Crystal Walters ou Cindy Lauper. Des titres qui se comptent par milliers, et par millions en chiffres de vente…

Jarvis Cocker – Protestation musicale…

Posted: 23rd décembre 2019 by leo in Rayon "frais"

Un titre inhabituel à la conquête du top Uk en cette fin d’année: « Running The World » un titre de Jarvis Cocker sorti en 2006…
Tout sauf un titre de Noël. Il s’agit d’une vigoureuse charge contre le système capitaliste et ceux qui s’en servent à leur profit. C’est clair dans le texte: rien n’a changé et « cunts are still running the world »…
Le retour de ce titre dans l’actu est du à des britanniques déçus du récent succès électoral de Boris Johnson. Ils ont lancé sur les réseaux sociaux une campagne visant à appeler ceux qui partagent leur avis à écouter le titre en streaming et à le télécharger sur les plateformes…
Double objectif: dire aux Conservateurs tout le mal qu’ils pensent de leur victoire et de leurs options, et récolter de l’argent pour les sans-abri. L’argent récolté est dédié à cette cause…
Ce vendredi, le titre est entré en 48eme position dans le charte britannique. Et il semble qu’il s’apprête à effectuer une spectaculaire montée. Pas suffisante pour être n°1 le 27 décembre. L’objectif étant de conquérir la première place du premier chart de 2020…

The Whiffs – Just for fun…

Posted: 20th décembre 2019 by leo in Rayon "frais"

Juste pour le fun…The Whiffs est un quatuor basé à Kansas City, qui vient de sortir un second album. Le style du groupe évoque le Powerpop typique de l’immédiat après Punk: une musique nerveuse mais mélodique et positive. Côté références, on pense aux Ramones, Romantics, Jules & The Polar Bears, Squeeze, à Nick Lowe ou aux débuts du parcours d’Elvis Costello. La référence est assumée par les Américains qui choisissent un visuel -pochettes, lettrage- clairement inspiré de celui du mythique label Stiff…
Pas de prise de tête, des morceaux courts…Juste pour le fun, donc. Et c’est plaisant…

Bauhaus – Retour sur scène…

Posted: 18th décembre 2019 by leo in Rayon "frais"

Un moment de live: Bauhaus de retour sur scène à Los Angeles. Un concert qui en annonce d’autres.
Bauhaus s’était déjà reformé pour des concerts en 2005. Trois ans plus tard arrivait un nouvel album…

 

Cure – Une année bien remplie…

Posted: 13th décembre 2019 by leo in Rayon "frais"

Cure superstar…Google UK à fait ses comptes de fin d’année, et le groupe de Robert Smith est le groupe rock britannique qui a fait l’objet du plus grand nombre de requêtes sur le moteur de recherche. Et occupe la 10ème place des recherches musicales tous styles confondus. La première place est occupée par R.Kelly.
Il faut dire que 2019 à été une année bien remplie pour Cure, avec quelques rendez-vous phares, dont Glastonbury et le concert diffusé en streaming mondial qui marquait en mai le 30ème anniversaire de l’album « Disintagration ». Un show particulièrement soigné qui va faire l objet d’une édition. Et dont trois premiers extraits viennent de sortir en « direction’s cut »…
Cure n’a pas fini de susciter l’intérêt: la sortie d’un nouvel album est imminente, l’échéance de la fin de cette année ayant été envisagée…