Echo & The Bunnymen – Entre émotion et froideur

Posted: 14th décembre 2011 by leo in 80s, New Wave

Echo & The Bunnymen est un groupe qui a essentiellement été significatif entre 1980 et 1987, même s’il existe encore. C’est en 1978, en pleine période post punk, à Liverpool que se forme ce qui est alors un trio, Ian Mc Cullough au chant, Will Sergeant à la guitare et Les Pattinson à la basse.Un batteur, Pete De Freitas rejoint bientôt les 3 musiciens et remplace leur boîte à rythmes. La particularité d’E &B, c’est le mélange entre émotion et froideur. Un second élément qui les rapproche de la cold wave. Au petit jeu des influences et parentés, on peut citer les Doors (Manzarek apporte sa collaboration à un de leurs albums), Joy Division, Cure, les Psychedelic Furs, Julian Cope (Mc Cullough a joué avec lui dans un groupe auparavant), les Smiths, Modern English ou  Jesus & Marychain.
Un premier single et un premier album, « Crocodiles » sortent en 1980: c’est un succès autant de côté de la critique que dans le public (Top 20 Uk).
Le suivant en 81 confirme et amplifie cette réussite. Le groupe est alors solidement ancré dans le paysage musical des 80s, grâce notamment à la forte présence de son chanteur Ian Mc Cullough. En 1983, Echo & B. atteint le top 10 des singles avec « The Cutter », et rate de peu la première place du chart albums avec « Porcupine ».
Rebelote en 1984 avec « Ocean Rain » et le single « The Killing Moon ». Le groupe se fait une place aux Usa. 1985 voit la parution d’une compilation, et en 87 sort « Echo & The Bunnymen », à nouveau bien accueilli. Les membres du groupe ne semblent pas satisfaits, cependant, et il semblent avoir atteint un niveau où il devient difficile de se renouveler et de progresser. En 1988 Ian Mc Cullough quitte le navire pour une carrière solo, De Freitas meurt dans un accident…Les deux membres restant continuent avec de nouvelles recrues.a suite sera une succession de projets solos, d’expérieneces parallèles et finalement les retrouvailles entre Sergeant et Mc Cullough qui poursuivnt encore aujourd’hui l’aventure…Beaucoup plus discrètement…

 

 

\ »The Cutter\ » 1983

\ »Seven Seas\ »

\ »The Killing Moon\ »