Gorillaz – Le premier album…

Posted: 26th mars 2021 by leo in 2000s
Petit tour dans le passé…vingt ans en arrière, avec la sortie d’un album qui est le premier d’un parcours brillant, celui de Gorillaz…
Un projet né de l’imagination de deux hommes venant de deux univers distincts: Jamie Hewlett est illustrateur, Damon Albarn est déjà bien installé dans le paysage musical avec Blur.
Avec Gorillaz, il se donne la liberté de s’évader du cadre dans lequel il évolue avec Blur.
Résultat: un son débridé, mêlant les influences. Et multipliant les collaborations: sur le premier album, il invite des gens comme Dan Nakamura, pour la production, Ibrahim Ferrer (Buenavista Social Club), le rapper Del The Funky Homosapiens, Tina Weymouth et Chris Frantz (Talking Heads)…
Et puis il y a cette magnifique trouvaille consistant à faire exister, grâce aux crayons d’Hewlett, un groupe virtuel qui assume la présence du groupe.
Un boys band d’un genre nouveau à un moment où les vrais groupes de ce genre se multiplient…
Albarn à passé deux ans à élaborer l’identité musicale de Gorillaz, pendant qu’Hewlett lui donnait une identité visuelle, et un univers virtuel autour d’un studio imaginaire, Kong.
Après un premier ep, sorti à la fin de l’année 2000, le single « Clint Eastwood » introduisait un premier album dont le succès -critique et commercial- allait être total…