Peter Green – Le Blues de Fleetwood Mac…

Posted: 30th juillet 2020 by leo in Non classé

Une disparition: Peter Green avait créé en 1967 le groupe Fleetwood Mac. Un groupe bien différent de ce qu’il est devenu par la suite. Ce Fleetwood Mac première version naît en Angleterre est est entièrement centré sur le Blues.
Green a eu l’occasion de remplacer Eric Clapton dans les Bluesbreakers de John Mayall. Un vivier du Blues britannique qui a aussi révélé Mick Taylor.
En 1967, Peter Green crée son propre projet avec deux autres musiciens issus des Bluesbreakers, Mick Fleetwood à la batterie et John Mc Vie à la basse. Cette version originelle du groupe va enregistrer trois albums, plus un album de session avec des bluesmen de Chicago (Willie Dixon,…) et connaître quelques beaux succès, avec « Albatros », notamment, écrit par Green. Green qui signe aussi un « Black Magic Woman » que, plus tard, Santana transformera en tube…
Peter Green, d’un point de vue personnel, gère mal le succès grandissant du groupe qu’il a créé. Et l’abus de certaines substances, en particulier de lsd, influence son comportement et sa santé. De manière suffisamment significative pour que la coexistence avec les autres membres du groupe ne soit plus possible. En 1970, Green quitte Fleetwood Mac.
Le groupe va poursuivre son parcours, s’éloigner du Blues, s’americaniser, connaître un succès phénoménal à partir de « Rumours » en 1976, et devenir ce qu’il est toujours, un groupe phare d’un adult-rock typiquement américain.
Pour Green, le chemin sera moins souriant. Il revient à la musique vers la fin des 70s et mènera une carrière faite d’albums solos et de collaborations, assez discrète…