Abécédaire rétrospectif de 2019, suite. Et lettre P, comme Pop. Iggy Pop, précisément, qui s’est offert, privilège d’une certain statut affirmé, un album personnel, presqu’insolite dans son parcours, avec des titres contemplatifs, des sonorités jazzy. Il a multiplié les collaborations, sur ce disque, la plus marquante étant celle du trompettiste jazz Leron Thomas. P comme Pond, aussi: le groupe australien a sorti un séduisant huitième album, produit par Kevin Parker, ex membre de Pond, avant de se consacrer à plein temps à Tame Impala…

R, comme retours, Ride et Raconteurs. Retour confirmé pour Ride. Le groupe anglais signait en 2017 son premier album depuis 1996. Retour convaincant d’un groupe qui a eu l’intelligence de ne pas proposer une simple résurrection d’un son ancien. Les nouvelles productions de Ride sont aventureuses, et le nouvel album sorti cette année, « This Is Not A Safe Place », confirme cette attitude. La présence à la production d’Erol Alkan, issu de l’univers du DJing, explique en partie cela…

De soncôté, Jack White a ressuscité son projet The Raconteurs, en veille depuis une dizaine d’années. Au menu du nouvel album, le troisième, des titres signés par White et Brendan Benson, et une reprise: l’excellente idée de remettre à l’honneur un titre du répertoire de Donovan, avec « Hey Gip »…

A la lettre S, comme un air de nostalgie, avec les Stray Cats, Sting et les Specials. Ceux-ci avaient annoncé « Encore » en 2018: un album de compositions originales, le premier depuis 1998, un album avec Terry Hall, aussi, aux côtés de Golding et Panther, pour la première fois depuis 1980. Résultat, un album qui tient la route et qui sonne très contemporain. Exemple, le titre « 10 Commandments », morceau engagé, avec aux vocaux Saffiyah Khan…Les Stray Cats, eux, se sont offert un album nouveau pour le quarantième anniversaire de la création du groupe. Rien de très neuf: du Rockabilly nerveux, et un bon moment. Enfin, Sting a sorti un album intitulé « My Songs », sur lequel il propose des versions retravaillées de titres phares de sa carrière solo et de celle de Police. Histoire de rappeler que ces morceaux de Police, c’est lui qui les a écrits. Des titres à la nouvelle production soignée, mais qui y perdent un peu de la spontanéité qu’ils avaient à leur sortie il y a quarante ans. Déjà…