The Futureheads – Un nouvel album, enfin…

Posted: 3rd septembre 2019 by leo in Non classé

Le retour des Futureheads est une bonne nouvelle: le 6ème album, sorti vendredi, 7 ans après le précédent, est un disque proposé par un groupe que sa longue absence à régénéré…
En 2013, le quatuor de Sunderland s’eclipsait discrètement. Peut-être à cause de l’accueil mitigé reçu en 2012 par l’album « Rant ». Un défi: un album entièrement réalisé a cappella. Une réussite artistique -la puissance et la cohésion vocales des membres du groupe était un de ses atouts-, mais pas un succès commercial. Et puis il y avait les problèmes de santé mentale auxquels était confronté Dave Hyde…
Les quatre musiciens sont partis vers des horizons différents, et on pensait ne plus revoir le groupe.
L’annonce du retour des Futureheads en 2019 à donc été une surprise. Une bonne surprise au vu des qualités du nouvel album. Le groupe n’a rien perdu de son punch, et son long « congé » lui a redonné de la fraîcheur. Libérés de la routine de groupe « professionnel », les membres de Futureheads ont retrouvé l’envie d’écrire et de s’exprimer. Comme par exemple avec « Across The Border » qui voit en moins de 3 minutes rageuses Ross Millard exprimer tout le mal qu’il pense du Brexit..

Petit retour en arrière: tout commence en 2000 à Sunderland: un début plutôt classique, quatre copains d’école qui se mettent à jouer ensemble, se produisent à droite et à gauche, et finissent par se faire connaître. Ils ont en outre la chance de bénéficier d’une initiative municipale d’aide aux jeunes musiciens. La suite, c’est un premier single en 2003. Il atteint la 53ème place du top UK. L’album suit. Et ces débuts sont plutôt encourageants: l’album atteint la 11ème place du top Uk, le single « Hounds Of Love » – une reprise d’un titre de Kate Bush – entre dans le top 10. Les Futureheads assurent des premières parties pour les Pixies, le Foofighters, et Snow Patrol. En 2006 sort le 2ème Lp, « News & Tributes ». Il se classe 12ème et propose des titres intéressants comme le single « Skip To The End », ou « Burnt ».

Les Futurehads entrent alors dans une période de remise en question: les anglais s’interrogent sur l’avenir du groupe et la direction que prend celui-ci. Ils créent leur propre label, Nul Records. Il faut attendre le printemps 2008 pour découvrir le 3ème album, qui se classe 17ème. Et deux années encore pour découvrir le 4ème, « The Chaos ». Mauvaise surprise pour les Futureheads: il plafonne aux alentours de la 50ème place. Un résultat décevant qui peut expliquer la décision des membres du groupe de réveiller l’intérêt avec une initiative surprenante, le choix de l’a cappella pour l’album « Rant ». Un disque intéressant, avec d’étonnantes reprises (Sparks, Black Eyed Peas), mais qui ne se trouvera pas un public. S’ensuit une longue période de silence, que le groupe vient de rompre…