Une lacune se comble dans l’univers du streaming: le catalogue de King Crimson rejoint les plateformes Spotify et Apple Music.
Jusqu’à présent, le groupe n’avait pas éprouvé le besoin de s’y trouver, et privilégiait le système « physique » pour diffuser ses récents albums, des disques live.
King Crimson, c’est un nom de référence dans l’univers rock: à la toute fin des 60s, il a fait oeuvre de pionnier pour la vague Progrock. Et plus largement, a ouvert des portes pour une attitude aventureuse et expérimentale. Entre 1969 et 1974, King Crimson -avec des musiciens comme Robert Fripp, Adrian Belew, Bill Bruford, Michael Giles, Pete Sinfield,…- a sorti quelques remarquables albums avant de s’éclipser.
Depuis lors, le groupe, avec comme fil conducteur Robert Fripp, s’est reformé à diverses reprises, avec des orientations et des line-up différents. La dernière réincarnation du groupe fonctionne depuis 2013: 7 musiciens -dont trois batteurs- menés toujours par Fripp. Autre membre « historique »: Mel Collins. Et au chant, Jakko Jaksyk. Un excellent vocaliste, depuis très longtemps féru du répertoire de King Crimson. Jaksyk qui par ailleurs a à son actif un joli parcours, avec des collaborations avec Level 42, les Kinks, Dave Stewart, Tom Robinson, et, en solo, quelques belles réalisations au début des 80s…
C’est ce King Crimson « formule à 7 membres » qui s’apprête à accomplir une tournée pour les 50 ans du groupe, qui démarre parallèlement à l’arrivée sur les plateformes de streaming…