Stiff Little Fingers – Ulster Punk

Posted: 6th décembre 2018 by leo in 70s, 80s, Punk

1977, le mouvement punk bat son plein. Parti de Londres, essentiellement,  il va se répandre dans l’ensemble du Royaume Uni. A Belfast, en Irlande du Nord, un groupe jusque là spécialisé dans un répertoire de covers, Highway Star, découvre ce nouveau son. Et l’adopte, en changeant de nom. Le groupe de Jake Burns devient Stiff Little Fingers. Avec son rock rugueux, et son répertoire branché sur la réalité nord irlandaise, mélange de crise sociale et de guerre civile larvée, il se révèlera comme un des représentants les plus intéressants de la vague punk.

Le groupe enregistre, en 1978,  de manière artisanale, « Suspect Device », un premier « single », . En fait, une k7 audio. Sans trop d’espoir. Mais la k7 attire l’attention, une copie parvient dans les mains de John Peel qui passe le morceau régulièrement dans son émission, sur la BBC. Début 1979, le tout jeune label Rough Trade assure la distribution du single. Suit en octobre le très explicite « Alternative Ulster ». Et un premier album, « Inflammable Material », qui atteint la 14ème place du top Uk. Une double première : c’est le premier Lp distribué par Rough Trade, et le premier Lp indépendant à entrer dans le top Uk…

A ce moment, le parcours du groupe s’accélère : les nord irlandais « montent » à Londres, et sont désormais produits par Chrysalis. L’album « Nobody’s Heroes » parait en 1980,  annoncé fin 1979 par les singles « Straw Dogs » et «  At The Edge » (top 15 Uk). Stiff Little Fingers effectue un passage –tumultueux-, dans l’émission Top Of The Pops.

C’est le pic de leur parcours. Deux albums sortiront encore, « Go For It », aux textes plus sombres, en 1981, et « Now Then » en 1982. Le son de ce quatrième album est différent, plus pop, et déconcerte les fans habituels du groupe. Le succès n’est plus au rendez-vous, et en 1983 Jake Burns annoncera la fin du parcours du groupe. Tout en soulignant qu’il estime que « Now Then » est le meilleur Lp réalisé par le groupe.De fait, Stiff Little Fingers semblait se diriger, avec ce style plus contenu, vers une belle « nouvelle » carrière, et annonçait la toute proche vague Indie… 

Quelques années plus tard, Burns relancera le groupe, avec un effectif variable. On y retrouvera notamment l’ex-bassiste de The Jam, Bruce Foxton. Le groupe continue les tournées, et a sorti, de manière moins médiatisée, plusieurs albums. Le dernier en date est sorti en 2014…