Squeeze – Autour du duo Difford-Tilbrook

Posted: 3rd septembre 2018 by leo in Non classé

Apparu sur le devant de la scène au moment du passage des 70s aux 80s, Squeeze se démarque des tendances ambiantes: il n’appartient pas au mouvement Punk finissant, mais ne relève pas non plus de la New Wave naissante. Le groupe n’exprime pas de rébellion comme les punks, et ne se lance pas dans les expérimentations aventureuses. Il nourrit seulement l’ambition, le rêve, de créer « la » chanson pop parfaite, simple, légère, dynamique…Un objectif dont il s’approche à plusieurs reprises, au cours d’une carrière décousue, entre ruptures et reformations.
Aujourd’hui encore, les deux fondateurs du groupe, qui ont servi de fil rouge à cette aventure musicale, Chris Difford (chant, guitare, écriture) et Glen Tlbrook (chant, guitare, compositions) poursuivent cette « quête » dans un groupe dont ils sont les deux seuls membres fondateurs encore en activité…Jools Holland, autre acteur de la première formule a poursuivi de son côté une brillante carrière qui l’a conduit à présenter une célèbre émission musicale de la BBC…
Squeeze naît en 1975 à Londres. Un premier Lp est produit en 78 par John Cale (Velvet Underground). Mais les londoniens doivent attendre le suivant, « Cool for Cats », en 79, pour se faire connaître du public. La confirmation vient en 1980 avec « Argybargy », et les morceaux « Another Nail In My Heart », et « Pulling Mussels From The Shell », puis en 81 avec le single « Tempted ». Ensuite survient la première fracture, en 82: accueil mitigé du nouvel album, tensions dans le groupe…Difford et Tilbrook mettent fin à l’aventure, et décident de travailler en duo.
En 1985, première reformation de Squeeze, avec cette fois 6 musiciens: c’est nécessaire pour concrétiser une musique de plus en plus sophistiquée, qui nécessite parfois la présence de deux claviéristes. Un morceau ressort de cette période, « Last Time Forever », en 85. Pour le reste, c’est plutôt la discrétion pour un groupe dont le personnel varie régulièrement autour du duo de base, jusqu’à la rupture suivante, en 1999.
Six ans plus tard, le groupe se reforme pour quelques concerts à l’occasion de la ressortie par Warner de son catalogue. Au départ, il s’agit seulement de se produire en live, à l’exception d’un album, « Spot The Difference », composé de reprises retravaillées du répertoire du groupe. En 2015 pourtant arrive un nouvel album de compositions originales, au départ produites pour accompagner une fiction de la BBC. Ce disque reçoit un excellent accueil, atteignant la 12ème place du top albums anglais. Et ouvre la porte à une suite: fin 2017 sort le quinzième album du groupe. Une nouvelle collection de compositions signées par le duo Difford-Tilbrook…