The Dandy Warhols – La machine redémarre…

Posted: 28th février 2012 by leo in 2000s, 2012, 90s

Le 24 avril sortira le nouvel album des Dandy Warhols, une parution qui intervient 4 ans après celle du précédent. Une longue attente seulement marquée par la sortie d’une compilation des années passées sur le label Capitol. Au cours du printemps dernier, lors d’une tournée australienne, les Dandy Warhols avaient annoncé qu’ils se consacraient à la réalisation d’un nouvel album. Et avaient joué de nouveaux morceaux qui confirmaient cette annonce, des titres qui seront bien présents sur le Lp « This Machine », dans quelques semaines, sous une intéressante pochette signée par l’illustrateur Hickory Mertsching. Une sortie qui sera aussi l’occasion d’une nouvelle tournée européenne du groupe américain.

C’est en 1994, à Portland, dans l’Oregon, que naît le groupe, autour de Courtney Taylor. Les concerts donnés sur des scènes locales éveillent l’intérêt d’un label qui leur permet de sortir leur premier album, en 95. On y découvre le son du groupe, fait de garage rock mêlé d’envolées psyché..Un style qui est assez proche de celui des débuts de la Brit Pop (le premier album de Blur, The Dylans,The Boo Radleys,…). Ce premier disque ne passe pas inaperçu, et c’est alors un gros label qui se montre intéressé, Capital Records. Qui édite « The DW Come Down », avec le morceau « Not Even If You Were The Last Junkie On Earth ». L’impact des américains devient international. Le 3ème album sort en 2000, avec un autre titre phare du groupe, « Bohemian Like You », un morceau qui sera utilisé par la publicité (Vodafone) et pour des BOs de films et séries. Alors qu’il ont acquis un statut important, les Dandy Warhols se créent une base solide: ils achètent un vieil entrepôt à Portland et en font  » l’Odditorium », qui leur sert de studio, d’endroit de rassemblement et sert à toute une série d’activités. Le groupe maintenant international reste aussi le groupe de Portland. On les retrouve par la suite en tournée en compagnie de David Bowie, et en 2003 sort « Welcome To The Monkey House »: un disque qui marque un changement de style: produit par Nick Rhodes (Duran Duran), il lorgne plus vers les 80s que vers les 60s, et fait une place plus importante aux synthés.

L’album suivant, enregistré dans leur propre studio, verra les DW retourner vers leurs « fondamentaux », en 2005. C’est aussi la dernière collaboration avec Capitol Records: en 2007, c’est la rupture, et le Lp « Earth To The DW », en 2008, sortira sur leur propre label. 

      

Not If You Were The Last Junkie On Earth 1997

Bohemian Like You

Get Off 2000

Plan A 2000

   

Mission Control 2008

I’m Free 2011, live

 

http://www.dandywarhols.com/