Il y a vingt ans, déjà, sortait « Version 2.0 », le second album du groupe, transatlantique et transmusical, Garbage. Le groupe, toujours bien vivant, malgré une assez longue absence au début de 2000s, va marquer le coup avec une tournée consacrée au répertoire de cet album (et aux b-sides des singles qui en ont été extraits), le « 20 years Paranoid tour…. Un album qui connut un gros succès commercial, et qui, selon Shirley Manson, est l’album « quintessential » de Garbage. Dans la même perspective sortira une version « améliorée » de l’album au cours de l’été…Le groupe avait proposé, avec succès, la même formule pour le vingtième anniversaire du premier album…Pour annoncer cette ressortie de « Version 2.0 », Garbage a proposé un titre qui figurera sur la version « augmentée », « Lick The Pavement », face B de « Push It »…

La création de Garbage remonte à 1993. Trois musiciens de Madison, dans le Wisconsin, Butch Vig, Duke Erikson, et Steve Marker décident de créer un groupe. Ils veulent un son qui soit dans la lignée du mouvement Grunge, guitares en avant, mais faisant une place importante à l’électronique. Et des morceaux qui soient « pop » dans un premier temps, accessibles, mais retravaillés à la limite du « noisy ». Double volonté parfaitement illustrée par un des tubes de Garbage, « Stupid Girl ». Des trois hommes, le plus connu est Butch Vig. Plus comme producteur qu’en tant que musicien. Au début des 90s, il a créé, avec Marker le studio Smart. C’est là qu’il a produit l’album « Gish » des Smashing Pumpkins, et surtout le « Nevermind » de Nirvana.

Les trois musiciens partent à la recherche de la dernière pièce manquante de leur projet: une voix féminine. Ils découvrent, à la TV, l’écossaise Shirley Manson. Ce sera la voix, et la figure de proue, du groupe. Un premier single sort en 1994. L’année suivante, c’est l’étape de l’album. Franchie avec succès: « Garbage » séduit d’emblée, et se vend à plusieurs millions d’exemplaires. Même réussite pour le single Stupid Girl ». Le successeur, « Version 2.0 » sort en 1998 et suit le même chemin. La notoriété de Garbage est telle que le groupe se voit proposer la réalisation du générique du James Bond sorti en 1999, « Le monde ne suffit pas »…En 2001 paraît le 3ème Lp, « Beautiful Garbage ». On commence alors à parler de tensions au sein du groupe. Il faut attendre 4 ans le 4ème album, « Bleed Like Me ». Et cette sortie est suivie par l’annonce d’une « pause de durée indéterminée » des activités du groupe. Ses membres se consacrent à des projets personnels. Un travail en solo pour Shirley Manson, de la production pour Butch Vig, qui signe un beau coup avec son travail pour l’album « 21st Century Breakdown » de Green Day.


Ce n’est qu’à la fin de 2010 qu’on apprend que les membres de Garbage se sont retrouvés, et qu’ils  vont se consacrer à l’enregistrement d’un nouveau disque. « Not Your Kind Of People » sort en 2012. Depuis lors, Garbage est « opérationnel »: un 6ème album, « Strange Little Birds » est sorti en 2016. Un autre est en gestation…