Groupe mythique de la période Britpop, Supergrass (« Alright ») a terminé son parcours assez discrètement à la fin de la première décennie de ce siècle. Deux membres du trio ont entamé une assez jolie reconversion en solo. Gaz Coombes le premier, dès 2012. Il sort un nouvel album un peu plus d’un mois. Danny Goffey ensuite: en 2015, il proposait un premier opus solo sous le nom de Vangoffey. Un pseudonyme qu’il abandonne aujourd’hui pour retrouver sa réelle identité. 

Danny Goffey, ex batteur de Supergrass (il participait aussi aux vocaux), a choisi de s’inscrire dans une tradition typiquement britannique: une chronique acerbe et désinvolte de la vie quotidienne. Un peu à la manière des Kinks. Pour le second album qui s’annonce pour le 22 juin, Goffey durcit le ton et évoque des thèmes plus rudes: la violence (« Buzzkiller »), les religions (« Ancien Text »), les addictions,…Le ton est soutenu, et on y trouve par moments des petits airs de Clash.