The Breeders – Un nouvel album…

Posted: 20th mars 2018 by leo in 90s, Rayon "frais"

Un nouvel album pour les Breeders, dix ans après le précédent. Et cette fois, c’est le line-up de l’album phare du groupe qui est aux commandes: les soeurs Deal, Josephine Wiggs et Jim McPherson…

Retour en arrière:  Le début du parcours des Breeders  remonte à 1988, quand deux jeunes femmes décident d’associer leurs talents au sein d’un même groupe. Kim Deal fait partie des Pixies, Tanya Donelly des Throwing Muses. Elles se connaissent déjà : leurs groupes font partie du même label, 4AD. Et ils viennent de terminer une tournée commune. Ils sont en mode « pause ». Deal et Donelly en profitent pour monter ce projet parallèle, qui leur permet de s’exprimer plus librement qu’au sein de leurs groupes respectifs. Elles s’entourent d’autres musiciennes, se produisent en live, et présentent une démo à 4AD. Et c’est le chemin qui s’ouvre vers la parution, au printemps 1990, d’un album, « Pod », produit par Steve Albini, qui a déjà œuvré pour les Pixies. Les critiques sont bonnes, le succès peu spectaculaire. Mais le groupe est lancé, et il est toujours actif. Il connaîtra au fil des années de nombreux changements de personnel, avec pour seule constante la présence de Kim Deal.

Les Breeders se mettent en veilleuse après ce premier Lp, pour laisser la place aux Pixies. Et quand l’activité de ceux-ci se ralentit, en 1992, Deal relance la machine. Sans Donelly qui est partie créer son propre groupe, Belly. Pour la remplacer, Kim Deal fait appel à sa sœur jumelle, Kelly. En 92, The Breeders accompagnent Nirvana en tournée. Et en 1993, au moment où les Pixies cessent leurs activités, le groupe se concentre sur la réalisation d’un album qui cette fois sera une vraie réussite commerciale : « Last Splash », qui inclut le single «  Cannonball », sera disque de platine…

Curieusement, les Breeders ne profitent pas de cette situation. Le groupe se met même en veilleuse. D’autant que Kelly Dean connaît des problèmes judiciaires. Ce qui l’empêche de facto de poursuivre l’aventure…Kim va créer un nouveau groupe, The Amps, avant de reprendre en 1996, la dénomination de Breeders, avec sa sœur et les membres de The Amps. Ces aléas ne favorisent évidemment pas la carrière du groupe Us. Un troisième album studio sort en 1997. Et, malgré d’assez longues éclipses dues notamment au retour aux affaires des Pixies,il a  toujours été plus ou moins actif. Un album sort en 2008,et en 2010 les Breeders sont le groupe central du festival All Tomorrow’s Parties.

En 2012, 4AD ressort pour ses vingt ans l’album « Last Splash ». Pour une tounée, la formule du groupe de l’époque se reforme, à l’exception de Donelly, engagée dans une autre aventure, celle de Belly (en passant, autre revenant de 2018, avec un album annoncé…). C’est le déclic…Scénario classique: le retour sur scène ramène l’envie de créer de nouvelles compositions. On les découvre au fil des concerts. En 2016, on apprend que le groupe est entré en studio. Le résultat vient de sortir, chez 4AD: « All Nerve ». L’énergie est intacte…