Charts – Février 1974

Posted: 12th février 2018 by leo in Non classé

Petit retour de presque 45 ans en arrière, et au travers d’un classement du top Uk, photographie de l’ambiance musicale d’un moment précis…Avec un classement dominé par deux membres de l’écurie Chinn & Chapman, Suzi Quatro et Mud. Chinn & Chapmann sont deux producteurs anglais qui ont accumulé les succès au cours de la période Glam, entre 1971 et 1974, avec Suzi Quatro, une américaine pratiquant un rock musclé, chose encore inhabituelle pour une fille à l’époque (Joan Jett la citera comme référence), Mud, un groupe anglais qui profitera de sa collaboration avec le duo pour sortir de l’anonymat avec son Glam Boogie (et ses pantalons pattes d’éléphant parfois impressionnants), et The Sweet, un quatuor jouant la carte de l’ambiguïté et d’un rock proche du Hard. Mud, dans ce classement du 23 février, laisse la place de n°1 à Suzi Quatro, Sweet est 11ème avec « Teenage Rampage ». Les morceaux du classement évoquent d’ailleurs plusieurs fois l’univers des teenagers; Sweet parle de ses révoltes, Marc Bolan de ses rêves, et Alice Cooper de ses lamentations…A la 3ème place, Alvin Stardust prolonge avec « Jealous Mind » le succès inattendu de « My Coo Cachoo » l’année précédente…Double présence de David Bowie en 5 et 6ème position: via une cover de « The Man Who Sold The World »  par Lulu, vedette des 60s en pleine tentative de come-back, et en personne avec un premier extrait de l’album « Diamond Dogs », « Rebel, Rebel », le genre de morceaux qui s’accroche aux oreilles. Dans le domaine des come backs, on pointe The Hollies et le très beau « The Air That I Breathe ». Au rayon des performances, notons le solo de batterie sur toute la longueur d’un single de Cozy Powell, ou la reprise a capella, par Prelude, du « After The Gold Rush » de Neil Young. Présents presqu’en permanence dans le top Uk à l’époque, les Bay City Rollers, sorte de boys band version 70s, sont 17èmes avec « Remember ». Stevie Wonder propose un brillant « Living For The City », accompagné d’une vidéo au ton grave (et pourtant émaillée d’une note d’humour totalement surprenante et saugrenue, à voir…).Sont également présents, Diana Ross, Barry White, Andy Williams, Ringo Starr et Harold Mevin. Avec ses Blue Notes. Et des Hollandais qui réussissent la performance de conquérir le top britannique avec l’excellent, et indémodable, « Radar Love »…