Atomic Rooster – La recherche d’un style

Posted: 10th février 2018 by leo in 70s

Le passage des 60s aux 70s est placé sous le signe d’une certaine indécision. Depuis 1967, les codes musicaux ont considérablement changé. De nouvelles manières de jouer ont fait leur apparition, avec la période Psyché. La fin de celle-ci pose à de nombreux groupes la question de définir un style nouveau. Ils hésitent, balançant entre Psyché déclinante, Heavy et Progressive naissants, Blues, Soul, Funk…

C’est dans ce contexte que nait à la fin de l’été 1969 Atomic Rooster, créé par deux membres du Crazy World Of Arthur Brown (« Fire », tube étonnant de 68) : le claviériste Vincent Crane et le batteur Carl Palmer. Ils s’adjoignent les services d’un troisième homme qui sera bassiste et chanteur, Nick Graham. La formule fait la particularité du trio : clavier, basse, batterie.

La formule se prolongera, pas le trio. C’est une autre particularité de cette période : les musiciens se cherchent et changent volontiers de groupe. Atomic Rooster va connaître de nombreux changements de line-up, seul Crane sera de toutes les formules. Et le groupe anglais, au fil de ces changements, et de la quête d’un style personnel, va proposer une musique variant d’album en album. Un manque de cohérence qui a probablement nui à la reconnaissance du groupe par le public.

Un premier album sort en février 1970. Il fait son chemin. C’est le seul auquel participe Carl Palmer qui part ensuite pour former un autre trio, Emerson, Lake & Palmer. Un an plus tard, l’album suivant bénéficie du succès du single « Tomorow », 11ème du top Uk. L’album grimpe à la 12ème place des charts. Le single suivant, « Devil’s Answer », Top 4 Uk,  confirme le succès du groupe qui participe à Top Of The Pops et part en tournée.

Cette réussite ne va pas durer : de nouveaux changements de personnel, et des orientations mal définies, entre Blues, Heavy et Soul désorientent le public. Deux lps sortent en 1972 et 1973. Et en 1974 sort un dernier album, sous la dénomination de Vincent Crane’s Atomic Rooster. On est alors en 1974. Le projet ne survivra pas à l’année 1975.

Vincent Crane animera une nouvelle formule d’Atomic Rooster entre 1980 et 1983. Et en 1985, il intègrera les Dexy’s Midnight Runners. Autre époque, autre contexte, autre style…Il est décédé en 1989.

Dernier avatar du groupe: en 2016, deux des musiciens des débuts de l’aventure décidaient de ressusciter le groupe, Pete French (chant) et Steve Bolton (guitare)…Sans nouvelle production discographique jusqu’à présent, mais avec une belle énergie.