The Fratellis – Faux frères, vrai trio…

Posted: 31st janvier 2018 by leo in Rayon "frais"

The Fratellis reviennent en mars avec un cinquième album: le groupe a repris une allure de croisière. Plus question cette fois d’absence prolongée comme celle qui avait fait craindre la disparition du groupe, entre 2008 et 2013: les albums s’enchaînent avec régularité…

Petit retour en arrière : le trio se forme en 2005 à Glasgow. John Lawler (chant et guitare), Barry Wallace (basse) et Gordon McRory (batterie) deviennent respectivement John, Barry et Mince Fratelli. Un nom puisé dans un film, « The Goonies » (et une dénomination qui rappelle un peu la « famille » Ramones)…Après l’apprentissage de la scène et un premier EP en avril 2006, les choses vont nettement s’accélérer : en août, le NME leur consacre un grand article et les qualifie de meilleur nouveau groupe britannique. Le label Island a repéré le trio, et un premier single est sorti en juin, « Henrietta ». Il entre dans le top 20 anglais. Et dès septembre, c’est la sortie d’un premier album, « Costello’s Music ». Confirmation du succès du single : l’album atteint la deuxième place du classement. Le disque a été enregistré à Los Angeles, dans les studios Sunset. Une volonté du groupe, désireux d’obtenir un son « vintage ». Les Fratellis sont bel et bien considérés comme une des révélations de l’année.

Dès 2007, les trois Ecossais enchainent en mettant en chantier une nouvelle production, qu’ils assurent cette fois eux-mêmes, dans un studio qu’ils se sont aménagé. Le résultat, « Here We Stand », arrive au cours de l’été 2008. Succès à nouveau, de l’album (top 5) et des singles (« Chelsea Dagger » et « Whistle For The Choir » entrent dans le top 10 britannique). Prolongé en 2009 par des tournées et une participation en vue au 50ème anniversaire du label Island. Puis l’éclipse. Une longue coupure. John « Fratelli » Lawler s’engage dans un nouveau projet, les deux autres travaillent aussi de leur côté. Mais des Fratellis, plus de nouvelles. Jusque juin 2012, quand les trois musiciens se retrouvent sur scène pour la première fois depuis 2009. Au fil des concerts, de nouveaux titres apparaissent laissant espérer un nouveau disque. Et de fait, « We Need A Medicine » sort au cours de l’automne 2013. L’accueil est moins enthousiaste : l’album plafonne à la 26ème place du top Uk. Le groupe y confirme sa capacité à produire un Rock vigoureux, insouciant, festif… Mais la longue absence du groupe l’a mis un peu en marge dune  actualité musicale en perpétuelle évolution…Reste que les Fratellis sont revenus dans le paysage de manière durable, entre sorties discographiques -« Eyes Wide, Tongue Tied » en 2015, « In Your Own Sweet Time » dans quelques semaines, annoncé par le single « I’ve Been Blind »- et prestations scéniques efficaces…