The Smiths – Premiers singles, premier album…

Posted: 29th janvier 2018 by leo in 80s

A peine plus d’un an après leur premier concert, les Smiths sortent un album. Il porte simplement leur nom. Un nom plutôt banal: c’est une volonté des membres du groupe, qui veulent se démarquer des noms pompeux souvent choisis par les groupes de la New Wave alors prédominante dans le paysage musical. Cette volonté d’être différents se marque aussi dans le style: pas de synthés ni d’orchestrations alambiquées, les Smiths remettent à l’honneur la guitare. Ce qui explique la raison pour laquelle ils seront par la suite cités comme référence par les acteurs du mouvement Brit Pop, Oasis, Blur, Pulp,…

Johnny Marr, guitariste et compositeur, est à la recherche d’un chanteur-parolier. Il rencontre Morrissey à Manchester en 1982. S’adjoignant un bassiste et un batteur, ils créent les Smiths. C’est à Manchester qu’ils se produisent pour la première fois en concert, en octobre 82. Et tout s’enchaîne très vite: ils signent avec le célèbre label indépendant Rough Trade, et un single sort dès mai 83, « Hand In Glove ». Suivent « This Charming Man », en novembre, et « What Difference Does It Make », en janvier 84, un mois avant l’album. Les singles s’approchent progressivement du Top 10 Uk, et l’album entre directement en 2ème position du Top Lps. Et l’année des Smiths est loin d’être terminée: de nouveaux singles, « Heaven Knows I’m Miserable Now », et « William It Was really Nothing » confirment le talent du groupe pour proposer des morceaux persutants. En fin d’année sort un album compilant les singles, b-sides, et enregistrements provenant notamment des Peel Sessions.

Les débuts des Smiths sont rapides, leur carrière sera brève…En 1986, Johnny Marr se sent à l’étroit dans le groupe. Il le quittera l’année suivante, celle de la parution du quatrième et dernier album studio…Il va multiplier les expériences et les collaborations (The The, Electronic, The Cribs,…) tandis que Morrissey entame une carrière solo réussie, et toujours en cours. Morrissey est un personnage dont les apparitions, sur scène, dans les médias ou sur disque, ne passent pas inaperçues…

Des rumeurs de reformation circulent de temps à autre, à chaque fois démenties par les intéressés. La dernière évoquait une tournée menée par les « autres membres » des Smiths, donc sans Marr ni Morrissey, une tournée reprenant de manière seulement instrumentale le répertoire du groupe. Info démentie…

Les Smiths survivent par leur importante influence sur le rock du début des 90s (Stone Roses, Oasis,..). Ils sont aussi entrés dans l’histoire culturelle anglaise. Des romanciers comme Willy Russel (« Mauvais Garçon ») ou Jonathan Coe (« Les Nains de la Mort ») intègrent les Smiths, et Morrissey, dans leur univers littéraire.