Secret Affair – Revival Mod…

Posted: 27th janvier 2018 by leo in Non classé

Un des bons côtés de l’épisode Punk, c’est qu’il redistribue les cartes après des 70s au cours desquelles l’univers Rock avait tendance à somnoler…Les nouveaux venus se bousculent pour incarner cette nouvelle dynamique. Et cherchent comment illustrer ce retour vers l’énergie du Rock originel. Certains cherchent à tout réinventer ( Talking Heads, XTC,…), d’autres puisent dans le patrimoine existant et multiplient les « revivals ».

On tente de ressusciter le Rock’n Roll ( Stray cats,…), les survivants du Pub Rock réaffirment la puissance du Rythm’n Blues (Inmates,…), on se nourrit de la force de la Soul (Kevin Rowland,…), on redécouvre un rythme oublié, le Ska (Specials,…)…

D’autres vont puiser leur inspiration du côté des 60s anglaises et des groupes Mods (Who, Kinks,…). C’est le choix de Secret Affair. Le projet de deux musiciens, Ian Paige (chant) et David Cairns (guitare) qui, au sortir d’un premier projet avorté, planchent au cours de la seconde moitié de l’année 1978 sur cette idée de revival Mod. L’idée était déjà dans l’air avec le Jam de Paul Weller. La version cinématographique du « Quadrophenia » des Who avait remis à l’honneur cette période. Paige et Cairns vont plus loin. Ils mettent au point une belle stratégie, consistant à accompagner le répertoire qu’ils élaborent d’une « mise en images » : définition d’un look précis, d’une « philosophie mod »,…

Ils complètent le groupe et donnent en février 1979 un premier concert en ouverture de Jam. La machine est au point : le groupe se constitue un public qui s’élargit rapidement, et Arista se montre intéressé. Les choses vont vite : un premier single, « Time For Action », atteint la 13ème place du top anglais. Secret Affair fait l’objet de toutes les attentions : couvertures de la presse spécialisée (du NME à Smash Hits), passages répétés dans l’émission Top Of The Pops,…Les singles se succèdent en 1979 et 1980, deux albums sortent…Mais l’engouement sera aussi fugitif qu’il avait été soudain : après une tournée US, et un troisième album qui rencontre moins d’intérêt, en 1981, l’aventure prend fin…