C’est en 1978 que sortait le premier album de Toto: la groupe va célébrer ce 40ème anniversaire par la sortie d’une compilation agrémentée de morceaux inédits, « 40 Trips Around The Sun », et par une grande tournée mondiale. 

Retour aux origines: en 1976, le claviériste David Paich et le batteur Jeff Porcaro envisagent de créer leur propre groupe. Ce ne sont pas vraiment des débutants: comme musiciens de sessions ou comme songwriters, ils ont participé à l’enregistrement d’albums avec des pointures US comme Steely Dan, Bozz Scags, Chicago, Sonny & Cher,…C’est au cours de ces sessions qu’ils se sont rencontrés. Ils associent à leur projet d’autres musiciens rencontrés lors de ces enregistrements. Bobby Kimball assurera les vocaux. Steve Porcaro, frère de Jeff, est aussi de la partie. Plus tard, un autre frère Mike les rejoindra…Le nouvel assemblage se met au travail, un contrat avec Columbia en poche. Alors que le groupe ne s’est pas encore choisi de nom. C’est en octobre 1978 que sort « Toto », titre de l’album et nom du groupe. 

Ce premier album est directement une réussite commerciale: le son du groupe -mix de Progressive, de Hard, aux orchestrations soignées- fait mouche. Les singles « Hold The Line » et « I’ll Supply The Love », sont des tubes qui tranchent singulièrement dans l’atmosphère Punk et New Wave qui est dans l’air du temps en 1978 et 1979. Cette réussite est largement internationale. Mais peinera à se prolonger. Ce n’est qu’en 1982 que Toto, mis sous pression par son label, renouera avec le succès, grâce à des titres particulièrement « radiophoniques », « Rosanna », « Africa », « I Won’t Hold You Back ». Le groupe établit sa réputation, et au fil des ans va enchaîner albums et tournées. Avec, comme dans tout parcours au long cours, des interruptions, des changements de personnel, des disparitions, aussi. Celle de Jeff Porcaro en 1992, plus tard celle de son frère Mike. Le retrait de Kimball, aussi, en proie à des ennuis judiciaires…

Aujourd’hui, Toto compte toujours dans ses rangs trois des musiciens du départ, Steve Lukather, Jeff Porcaro et David Paich, autour, au chant, de Joseph Willams, fils du célèbre compositeur de musiques de films. Le dernier album studio est sorti en 2015. La compilation des 40 ans qui s’annonce proposera, à côté d’un survol de la carrière du groupe, trois inédits. Un morceau ancien qui était resté inachevé, « Spanish Sea », auquel ont travaillé Jeff et Mike Porcaro, et deux inédits, dont « Alone ». Un titre plus sombre, signé par des musiciens mûris par les ans, comme l’explique Steve Lukather. La sortie de l’album précédera de peu une tournée mondiale qui débutera le 11 février à Helsinki…