Microdisney – Brève carrière, bref retour…

Posted: 20th décembre 2017 by leo in 80s, Non classé

Trente ans après sa dissolution, le groupe Microdisney se reformera, en juin prochain, le temps d’un seul concert à Dublin. Retour d’un groupe significatif du rock indie des 80’s, un groupe qui a connu au cours de sa brève carrière un accueil enthousiaste de la part de la critique spécialisée et d’un public conquis, à défaut d’un succès commercial significatif. Et qui, au fil des années, a acquis un statut de groupe culte…

A l’origine du projet, deux jeunes Irlandais, à Cork. Deux personnalités différentes qui vont donner son relief à Microdisney. Le chanteur, Cathal Coughan, est un révolté, un individu politiquement engagé. Le guitariste, Sean O’Hagan, est avant tout un musicien, multi-instrumentiste, curieux de création mélodique. La naissance de Microdisney, en 1980 à Cork, est influencée par les scènes punk et postpunk. Les deux musiciens, qui s’entourent d’une section rythmique, proposent au départ une musique rageuse, adoptent une attitude provocatrice. Au fil du temps, la musique se fera plus séductrice, moins brute. Mais Coughan restera attaché à ses textes sombres, engagés. Un constat de la vie sociale et de ses travers. Le contraste entre son et paroles sera une des particularités de Microdisney. 

Repérés par Rough Trade, les Irlandais s’installent à Londres. Un premier titre produit par John Porter (qui a l’époque travaille aussi pour les Smiths), « Dolly », les installera sur la scène rock en 1984. Avec un beau soutien: celui de John Peel, tremplin, par ses célèbres « Sessions », de nombreux jeunes groupes. Quelques albums vont sortir, jusqu’en 1988. Avec de très beaux moments (« Everybody Is Fantastic », en 1984, « The Clock Comes Down The Stairs », en 1987), mais aussi des albums plus mitigés, à la production hésitante. En 1988 c’est la fin du parcours de Microdisney. Cathal Coughan lance un nouveau projet, The Fatima Mansions: toujours profondément engagé, il y trouve des sonorités plus rugueuses qui conviennent mieux à sa démarche…Sean O’Hagan, lui, va créer The High Llamas, un projet musicalement aventureux, séduisant, plus conforme à sa recherche d’innovations mélodiques…

Trente ans après sa séparation, Microdisney va se reconstituer le temps d’un concert, en juin prochain à Dublin. Un concert centré sur l’album « The Clock Comes Down The Stairs ». Un concert seulement. Mais…Après tout, les exemples de retour en studio de groupes des 80’s et des 90’s reformés à priori pour un passage sur scène seulement ne manquent pas ces dernières années. A noter que les Dublinois auront l’été prochain l’occasion d’assister à un autre retour sur scène: celui, en juillet, de Matt Johnson/The The…