Un morceau célébrant le cinéma d’horreur, des reprises improbables -Gainsbourg, les Sex Pistols,…-, un album revisitant l’histoire saine, plus récemment un single consacré à Jack l’éventreur…: les Bollock Brothers traversent les années de manière assez improbable, mais avec une belle constance dans la dérision…

Les Bollock Brothers, c’est avant tout le projet de Jock Mc Donald, un irlandais installé à Londres. Il en est d’ailleurs le seul membre permanent… On est en 1979, au sortir de l’épisode Punk. Mc Donald s’inspire pour donner un nom à son projet du titre de l’album des Sex Pistols, « Never Mind The Bollocks ». Il travaille d’ailleurs à ce moment avec Jimmy Lydon, le frère de John. De l’esprit punk, l’Irlandais garde le sens de la dérision et celui de la provocation. Au cours de sa carrière, il montre une belle maîtrise du « coup médiatique »…Exemple : il sort un disque avec comme guest Michaël Fagan, célèbre à ce moment pour avoir réussi à s’introduire dans la chambre de la reine d’Angleterre. Autre exemple : la pochette du premier album reprend le célèbre tableau de Da Vinci, « La Dernière Cène », avec en remplacement des têtes des apôtres celles d’idoles décédées, Presley, Dean, Monroë,…Les BB reprennent aussi, parfois de manière iconoclaste, des titres de Led Zeppelin, de Bowie, ou de Gainsbourg, avec une version en anglais de « Harley David Son Of A Bitch »…En 1983, ils reprennent à leur sauce, c’est-à-dire avec beaucoup de claviers, le culte « Never Mind… » des Sex Pistols. Souvent, les BB « sonnent » comme un groupe de New Wave, mais ils évacuent tout le sérieux, le jeu d’attitudes convenues, de ce mouvement.

A noter qu’en parallèle à ce groupe, Mc Donald met en place d’autres « profils », The Sex Bristols ou, avec un certain succès, Red Lipstique.

Jock Mc Donald mène une carrière au long cours, avec des collaborateurs plus éphémères. A l’heure actuelle, l’équipe des Bollock Brothers est constituée , outre Mc Donald, d’ un allemand, un anglais, un français, un belge et un écossais. Et le groupe collabore avec les belges de 2 Many DJs…Un aspect cosmopolite qui correspond bien au succès du groupe, particulièrement vif sur le Continent…Le groupe est surtout actif sur scène, ses productions discographiques étant assez rares. Le dernier album est sorti en 2009, le dernier single, « Jack The Ripper », en 2016…