Petit tour du côté des sorties récentes: des « anciens », des nouveaux venus, et des qui sont déjà partis…Les « anciens »: les Ecossais de Mogwai sortent « Coolverine », long morceau contemplatif (plus de 6 minutes) qui annonce l’arrivée d’un 9ème album, « Every Country’Sun », trois ans après « Rave Tapes ». Et Grizzly Bear, qui rompt un silence de cinq ans au cours duquel ses membres ont mené d’autres projets. « Painted Ruins » arrive en août, il est précédé par le single « Mourning Sound »…

Les petits nouveaux: Early Eyes, d’abord, jeune groupe de Minneapolis, qui sort un premier Ep. Guitares sautillantes, morceaux décontractés: il y a chez eux quelque chose qui évoque la génération Indie des 80s…Agréable. Des réminiscences des 80s, on en trouve aussi dans le premier album de Moon Diagrams. Le projet est nouveau, mais derrière lui on retrouve Moses Archuleda, par ailleurs batteur de Deerhunter. Le single « End Of Heartache », son côté Dance et détaché, séduit et fait attendre avec intérêt l’album, « Life Has No Shape at Hall. It’s Just One Thing After Another ». Sortie à la mi-juin…

Enfin, l’album « Untitled » de Wall, un disque posthume. Le groupe new yorkais a fait les beaux jours de la scène alternative au cours de l’année 2016, l’espace de quelques mois, avec son Post Punk radical. Le projet est refermé. reste cet album qui sort ce printemps…

grizzly-bear-painted