Le groupe MGMT a donné de ses nouvelles: l’album « Little Dark Age » est terminé, on en est aux derniers mixages. La sortie est proche, et de nouveaux titres ont déjà fait leur apparition lors de prestations live…On attendait ce disque en 2016. Attente décue…Le précédent était sorti en 2013. L’annonce de l’arrivée de ce nouveau disque – ce sera le quatrième – est une belle occasion pour revenir sur le parcours fulgurant d’un groupe inclassable, qui propose une musique surprenante, chatoyante, faisant une belle place à l’électro, tendant volontiers vers le registre psychédélique…Tout commence au début des 2000s dans une Université du Connecticut, aux Usa. Deux étudiants passionnés de musique, Benjamin Goldwasser et Andrew Van Wyngarden, échangent leurs opinions sur le sujet, et se lancent dans la création, sous le nom de The Management. Un nom qu’ils devront changer, pour cause de double emploi avec un autre groupe. Ce sera donc Mgmt…Le duo sort deux EPs, et se produit sur scène, notamment en assurant une première partie pour Of Montreal. 

A leur grande surprise, un important label les contacte, Columbia. L’aventure prend une tout autre dimension avec la parution d’un premier album, fin 2007, « Oracular Spectacular », sur lequel on retrouve notamment des titres parus auparavant sur les EPs. L’accueil est spectaculaire. Du côté de la presse spécialisée, d’abord: Spin les sélectionne comme « artist of the day », Rollingstone les qualifie de groupe à suivre en 2008, plus tard le NME désignera « Oracular Spectacular » comme album de l’année 2008. Du côté du public ensuite: le Lp se classe 8ème dans le top Uk, 38ème dans le Billboard américain. 

Le duo de départ s’adjoint des musiciens pour ses prestations sur scène. Les nouveaux venus seront ensuite pleinement intégrés dans le groupe. Le succès est international, le groupe tourne en live, notamment en Europe…Et l’étape du second album s’annonce: « Congratulations » sort en 2010, et confirme les promesses de son prédécesseur, tant au niveau de la qualité, et de l’inventivité, que sur le plan du succès commercial. Il se classe 2ème aux Usa, 4ème en Angleterre…

Trois ans plus tard -belle régularité- c’est la sortie d’un troisième Lp. Simplement intitulé « Mgmt ». Toujours surprenant: le groupe évite les redites. Seules constantes: l’exubérance musicale et l’extravagance visuelle… Suivent quatre ans sans production discographique. Un silence bientôt rompu…Déjà circulent des prises de vues des nouveaux morceaux dévoilés en concert à Memphis. Un son approximatif, juste de quoi se faire une petite idée…

mgmt2