Un documenaire en cours de réalisation retracera le parcours de Poly Styrene: il devrait mieux mettre en évidence cette artiste et l’importance du rôle qu’elle a joué dans l’univers rock. Avec son groupe X-Ray Spex, le temps de sortir un album et cinq singles, en 1977 et 1978, elle a initié une attitude féminine et féministe, révoltée et revendicatrice…

Retour en arrière: 1976, l’été du Punk  à Londres. Ce mouvement musical naissant est essentiellement masculin. Les filles y ont peu de place, au moins sur le devant de la scène. Si on remarque la personnalité de Siouxie, c’est comme membre de ce que les journalistes appellent le « Bromley Contingent » : un petite cour qui accompagne les Sex Pistols dans leurs déplacements et se font remarquer par une attitude provocatrice. Notamment lors des passages à la télé. Ce n’est que plus tard que Siouxie créera les Banshees, et sortira, en 1978, un premier single.

Une fille cependant se mêle directement à la scène musicale : Poly Styrene. Cette jeune fille de 19 ans crée dès le début 1977 le groupe X-Ray Spex. Il va rapidement devenir un groupe phare de la première génération punk malgré une existence éphémère et une production réduite. Un album, « Germ Free Adolescent », et cinq singles. Dont « Oh Bondage, Up Yours ! ». Un titre incontournable de cette nouvelle scène anglaise. Et qui fait un petit tour dans les charts. Il sort en septembre 1977 : on découvre le son particulier du groupe : la voix approximative de Poly Styrene, un saxophone (un instrument rarement utilisé dans l’univers punk), un rythme saccadé, un morceau scandé à toute allure…Poly Styrene est un « personnage » qui ne passe pas inaperçu. Un caractère aussi : pas question de faire dans la séduction. Elle propose un Punk militant : féministe (elle inspirera des groupes féminins comme les Slits et les Au Pairs), elle s’attaque à la société de consommation et au racisme…

X-Ray Spex a les honneurs de deux passages dans l’émission Top Of The Pops, et sort un album en 1978. Mais la fin est proche : en 1979, Poly Styrene tente une brève expérience solo avant de rejoindre le mouvement Hare Kishna.Au cours des 2000s, elle proposera deux nouvelles productions en solo. Le groupe, sans son emblématique chanteuse, arrête son parcours…Deux membres tenteront, sans grand succès, de s’insérer dans la vague New Wave naissante, en créant Classix Nouveaux. 

X Ray Spex se reformera ponctuellement au cours des 90s, en 1991 et 1995, avec un second album à la clef. Mais sans grand retentissement…Poly Styrene est morte en 2011. Elle « revivra » dans ce documentaire, « Poly Styrene: I’m a Cliche », qui sortira en 2018, quarante ans après l’album « Germ Free Adolescent »…

Poly-Styrene-I-Am-A-Cliche