Pond – Dans le sillage de Tame Impala…

Posted: 26th janvier 2017 by leo in 2010s, Rayon "frais"

A défaut d’un nouvel album de Tame Impala, un nouveau Pond. La formule est un peu courte, mais pas forcément inadéquate vul la parenté entre les deux groupes…De fait, Kevin Parker a confirmé que ce n’est pas cette année que sortira le successeur du superbe « Currents » de l’été 2015. Mais Parker est à l’oeuvre à la production de « The Weather », nouvel album de Pond annoncé pour le début du mois de mai. 

Les parcours de Tame Impala et de Pond sont étroitement liés. Les deux groupes sont nés presque simultanément, du côté de Perth, dans l’ouest de l’Australie, en 2008. D’une part, Kevin Parker qui crée son projet tout seul, de l’écriture à l’enregistrement. De l’autre côté, Nick Albrook et Jay Watson qui créent Pond comme un groupe à géométrie et à direction variables…Les réalisations de Parker attirent l’attention sur Tame Impala. Et pour se produire sur scène, il doit s’entourer: il cherchera tout naturellement du côté de ses amis de la scène locale de Perth, Watson, puis Albrook. Et lui-même assure un moment la batterie pour Pond. Et leur offre ses talents de producteur…Pond sort un premier album en 2009. Un autre la même année, puis en 2010 et 2012. Au printemps 2012, le NME qualifie les Australiens de nouveau groupe le plus excitant…Dans la foulée de la trajectoire ascendante de Tame Impala, Pond suscite de plus en plus d’intérêt, avec son style kaléïdoscopique et volontiers psyché…Le nouvel album, le septième, déjà, arrive le 5 mai. A noter qu’un autre membre de Tame Impala aura d’ici là présenté son premier album solo: Cameron Avery, le bassiste, propose le 10 mars « Ripe Dreams, Pipe Dreams ». Dans un registre plutôt étonnant: il place son inspiration du côté des Crooners, entre Dean Martin et Presley en passant par Sinatra…

pond