Dead or Alive – Fin de parcours pour Pete Burns

Posted: 24th octobre 2016 by leo in 80s

On apprend le décès ce week end de Pete Burns: la fin de parcours pour celui qui fut une des personnalités incarnant le plus une certaine atmosphère de l’univers musical des 80s…Plongée donc dans cette décennie à la rencontre de Dead or Alive, un groupe qui a traversé la scène musicale avec une certaine flamboyance, mais aussi un côté assez éphémère. A la base du groupe, on trouve Burns. Une personnalité qui va osciller entre Post Punk, Gothic, Dance, et cultiver une image ambiguë, androgyne, et un sens poussé de la provocation. Ce qui n’ira pas sans lui causer quelques problèmes avec la censure…Au départ, on découvre Burns, à Liverpool, en 1977,  engagé dans un épisodique projet avec deux autres musiciens qui feront leur chemin par la suite, Julian Cope et Pete Wylie. Par la suite il crée deux groupes à l’allure pré-gothique, dont Nightmare In Wax. Brefs parcours.
1980 : il lance un nouveau projet, Dead Or Alive. Dans un premier temps toujours dans un registre sombre et gothique. Mais rapidement, dès 1982, Burns choisit une autre voie : il s’oriente vers la Dance, plus précisément vers la High Energy, et cultive son image sexuellement indéfinie (une sorte de concurrence s’installe d’aillers avec Boy George et Culture Club qui apparaissent à ce moment). Le groupe monte d’un niveau dans l’échelle du succès. Il quitte les charts Indie pour le top Uk,  et est signé par Epic. Autre élément important, la rencontre avec un trio de producteurs débutants, Stock, Aitken et Waterman. Avant de truster au cours de la seconde moitié de la décennie les plus hautes places des charts internationaux, les trois hommes vont connaître avec Dead Or Alive leur premier numéro un anglais, « You Spin Me Round », en 1985…Burns et son groupe rencontrent un beau succès au cours des années 1984, 85 et 86, des deux côtés de l’Atlantique. Et puis la mécanique s’enraye : en 1987 l’album « Mad, Bad And Dangerous » peine à se faire une place, et « Something In My House » sera le dernier single du groupe à frôler le top 10 anglais…La carrière de Dead Or Alive, cultivant  une image de nouveau proche du Gothic, s’essouffle. Et Burns continuera par éclipse à animer le groupe ou à s’investir dans de nouveaux projets sans grande réussite.
A noter qu’au cours qu’en 2006 il participe à l’émission TV « Celebrity Big Brother. Ce qui ramène certains de ses anciens titres dans l’actualité. Et lui permet un retour sur le devant de la scène people anglaise, et met mieux en lumière ses productions en solo. Ses spectaculaires transformations physiques, par la chirurgie esthétique, sont également de nature à lui conserver une belle notoriété…Un coffret rétrospectif était annoncé pour la fin de ce mois. Il sortira après le disparition de l’artiste, victime ce dimanche d’un arrêt cardiaque. Il était âgé de 57 ans…

dead-or-alive2