Il est clair que de manière très générale la scène pop-rock ne porte pas Donald Trump dans son coeur…De nombreux artistes y ont été d’une petite phrase  assassine et ont clairement exprimé leur position au sujet du candidat président. Il y a quelque temps, Roger Waters  a transformé sa prestation lors du Desert Trip en une charge contre Trump. 

Et puis, cette opposition s’est aussi traduite par la sortie de morceaux traitant du sujet: le fort réussi « Million Dollar Loan » de Death Cab For Cutie, le percutant « Demagogue » de Franz Ferdinand, et, ce lundi « Are These My Jets? » d’El Vy, le projet « parallèle » de Matt Berninger (The National). Et il s’avère que ces sorties en série font en fait partie d’un projet concerté: « 30 Days, 30 songs », une initiative menée par l’écrivain Dave Eggers (pour situer sa carrure, pour les lecteurs francophones, il a reçu en 2009 le Médicis « auteur étranger »)…30 morceaux qui sortent quotidiennement au cours des 30 jours précédant l’élection présidentielle. Avec l’objectif clairement affirmé de détourner l’électeur de Trump et de créer une mobilisation contre lui. Un site explicite cette position, une playlist s’étoffe quotidiennement sur Spotify, et une compilation sortira au terme du projet.

Les morceaux dont il a été question plus haut rentrent dans le cadre de cette opération. Sont également déjà sortis des titres de Aimee Mann, Jim James (My Morning Jacket), et des moins connus Thao et Josh Ritter. Pour la suite, on découvrira au fil des jours les artistes impliqués. Un titre live de REM est déjà annoncé…

trump