Parmi les nouvelles productions qui arrivent -massivement- ces derniers temps, on épingle quelques petites choses intéressantes: des nouveaux venus qui se feront une place (ou pas…) sur la scène rock, et des sons originaux, accrocheurs…

LA Salami, par exemple. LA pour Lookman Adekunle. Un jeune Afro-Londonien qui fait son chemin depuis 2013, dans les univers de la mode et de la musique. C’est ce second aspect qui nous intéresse: il vient de publier un premier album…Une voix intéressante, aux accents Soul, et une relecture intéressante du Blues. A suivre. A suivre aussi le quatuor The Night Café: quatre jeunes gens qui viennent de Liverpool et proposent une Indie Pop légère menée par les guitares. A noter la voix particulière de Sean Martin. 

On franchit l’Atlantique, et on découvre à Brooklyn un étonnant projet: Pavo Pavo. Des musiciens de formation classique qui proposent une musique assez insolite: un son kitsch, retro, nourri du son de la variété pop des 60s et des 70s…Intros au piano, couches de violon, synthés « vintage », look à l’avenant: c’est kitsch, parfois sirupeux, ça surprend. Et ça séduit. Un premier album s’annonce…A l’opposé, Sex Stains. Un projet nouveau derrière lequel un retrouve la Californienne Alison Wolfe qui dans les 90s était au commande d’un groupe féminin/féministe, Bratmobile. Le son est ici rugueux, quelque part dans la tradition de ce rock féminin rageur « inventé » à la fin des 70s par les Slits…

aviary-photo_131185277278470557