La fin du parcours pour The Maccabees: une fin sereine, annoncée ce lundi. Pas de rupture brutale, juste la décision de mettre fin à une aventure ponctuée par quatre albums. Les Londoniens annoncent une série de concerts d’adieu…

C’est en 2004 que s’est formé le groupe, dans le sud de la capitale anglaise. Les Maccabees multiplient les concerts, et sortent assez confidentiellement deux premiers singles, « X Ray » et « Latchmere ». Ce dernier attire l’attention et est programmé sur la BBC et MTV2. C’est le déclic: Fiction Records signe le groupe. Un premier album sort au cours du printemps 2007. Deux titres sortent en single et entrent dans le Top 40 Uk. Un autre morceau, « Toothpaste Kisses » est choisi en fin d’année par Samsung pour l’illustration sonore d’une publicité.  Une tournée anglaise et une tournée américaine ( avec Bloc Party) permettent aux londoniens d’assurer leur notoriété. Pendant ce temps, ils préparent un successeur à « Colour It In »: ce sera « Wall Of Arms » en mai 2009.
Il atteindra la 13ème place du Top albums britannique. Le troisième album, « Given To The Wild », en janvier 2012, confirmera le statut  de groupe significatif pour The Maccabees: un disque solide qui atteindra la 4ème place du top Uk, et qui sera nominé pour le Mercury Prize…Trois ans plus tard, au cours de l’été 2015, deux singles remarquables et intenses, « Marks To Prove It » et « Something Like Happiness », précèdent la sortie, fin juillet, d’un quatrième album qui est une réussite artistique et commerciale (premier du top anglais, et de beaux résultats internationaux)…Un disque qui est celui de la maturité, pour un groupe qui a toujours évité les éclats et l’exposition médiatique, et proposé le fruit d’un travail de fond. Aujourd’hui, les Maccabees annoncent avec la même sobriété la fin de leur aventure…

maccabees 2

maccabees4