Le premier été de la décennie, entre carrières qui s’affirment (Eminem, Britney Spears,…) et artistes qui débutent un parcours ascendant (Coldplay, Moby,…). Omniprésents cet été, Eminem et Briney Spears. Le premier avec « The Real Slim Shady » qui accompagne la sortie d’un troisième album marqué par une accélération nette du succès du rappeur, la seconde avec la plage titulaire de « Oops i Did It Again ». Autre morceau incontournable de l’été: « Breathless » des Corrs. La famille irlandaise sort un 3ème lp et voit aussi son audience en  nette hausse. Et s’exporte du côté des USA…Bien présent aussi, Bon Jovi, malgré une absence de 5 ans. Du côté des Red Hot Chili Peppers, c’est la plage titulaire d’un album sorti un an plus tôt qui marque l’été 2000: « Californication » est un des titres emblématiques d’un groupe qui a retrouvé Frusciante. 

Limp Bizkit bénéficie du succès du film « Mission Impossible II », sorti au printemps. « Take A Look Around », extrait du 3ème album du groupe figure sur la BO du film, dont il décline le célèbre thème musical. Pour Moby, « Porcelain » confirme le succès de « Natural Blues », titre dont la sortie accompagnait au printemps celle de l’album « Play ». 

Et puis il y a les premiers albums. On profite de l’été pour les découvrir. Celui de Coldplay se ménage rapidement une belle place. Le succès de « Parachutes », et du single « Yellow », marquent le début d’un solide parcours. Plus discrets, les premiers lps d’un jeune Anglais qui se fait appeler Badly Drawn Boy, « The Hour Of The Bewilderbeast », et des Doves, « Lost Souls ». 

moby