Troisième album en vue pour Warpaint: les filles de Los Angeles sortent « Heads Up » le 23 septembre et propose un nouveau single, « New Song ». Un titre qui tranche avec le répertoire habituel du groupe par son côté léger et immédiat…

La naissance du groupe remonte à 2004: il rassemble quatre amies de longue date, Emily Kokal et Theresa Wayman (guitare et voix toutes les deux), Jenny Lee Lindberg (basse) et Shannyn Sossamon (drums). Les trois premières sont toujours de la partie. Côté batterie, plusieurs titulaires se sont succédés, jusquà l’arrivée de l’Australienne Stella Mazgawa. Quatre filles, qui toutes, à des niveaux différents participent aux vocaux: ceux-ci, et l’harmonie qui se dégage des voix multiples,  sont essentiels pour un groupe qui prolonge clairement une certaine tradition du Rock féminin. La voix, forte, incantatoire ou apaisée, est essentielle pour Warpaint qu’on place volontiers dans les traces de Siouxie, d’Elisabeth Fraser des Cocteau Twins ou de Joni Mitchell…

Warpaint se fait progressivement un nom sur la scène de LA. Un premier Ep sort en 2008. Avec la collaboration, pour la production, de John Frusciante, alors compagnon d’Emily Kokal. Beau succès auprès du public, de la critique…Et du label Rough Trade qui signe le groupe en 2009. Un premier album, « The Fool »sort en 2010. Un second, simplement dénommé « Warpaint », en 2014: de belles réussites, et un impact qui s’élargit géographiquement. La suite, ce sera « Heads Up » en septembre…

warpaint