The Members – Punk, Reggae et engagement…

Posted: 20th octobre 2015 by leo in 70s, 80s, Punk

1976, l’année « Punk », à Londres. Les groupes nouveaux se multiplient, se produisent en live, se font remarquer. Parmi eux, The Members. Leur premier morceau gravé sur disque est « Fear Of The Streets » : il figure sur une compilation réalisée par le label Beggars Banquet naissant. Il est produit par quelqu’un qui se fera un nom dans le domaine, Steve Lillywhite. Il est le frère d’Andy, le batteur du groupe…Rapidement les Members passent chez Stiff Records. Leur style se personnalise : à l’énergie du Punk, ils ajoutent une influence claire du Reggae.  Leur autre particularité : ils font dans le mouvement punk partie des groupes qui, au-delà de l’agressivité et du « no future », s’engagent politiquement. Leur premier single, « Solitary Confinement », sort en 1978, chez Stiff Records. 

Leur réputation s’amplifie, et ils sont signés par Virgin. Sur ce label sortent leur premier album, en 1979, l’enthousiasmant « At The Chelsea Nightclub », et le single « The Sound Of The Suburbs ». Leur plus grand succès commercial: l’énergie du Punk canalisée…

Toujours en 1979, le single suivant, « Offshore Banking Business », marque déjà le pas. Et confirme leurs influences Reggae. Ils sortiront encore deux albums appréciables chez Virgin, avant de mettre fin à l’expérience en 1983.
En 2007, ils se retrouvent, et se relancent avec une formation fort sembable à celle des 80s. Une filiation marquée par leur nouveau single, en 2009 : « International Crisis » est une réécriture de celui de 1979, « Offshire… ».

Le groupe a repris le chemin des tournées en Europe et en Angleterre (Glastonbury, Wight,…) et sort en 2012, trente ans après le précédent…, un quatrième album studio, « In Grr Land ». Des tournées « au long cours » (USA, Australie) ont suivi, et les Anglais sont actuellement occupés à la réalisation d’un cinquième lp, annoncé pour 2016…

members