Babybird – En marge de la Britpop…

Posted: 21st juillet 2015 by leo in 90s

Un beau succès (mérité): « You’re Gorgeous » atteint le top 3 britannique et connait une belle carrière internationale. Mais ça mis à part, un parcours en demi-teinte: le groupe Babybird aura été une des étoiles filantes de la période Britpop, malgré la réelle qualité de ses productions…A cause probablement d’un hiatus entre ce que le public attendait et la nature du projet du leader du projet, Stephen Jones. A côté de titres directement séduisants comme « You’re Gorgeous » et quelques autres singles, les albums proposaient plutôt des titres tourmentés, sombres, servis par la voix expressive de Jones…

Stephen Jones est le moteur de Babybird. Au départ, il fait partie d’une troupe théâtrale d’avant-garde à Nottingham. Ecrivain, il est aussi musicien, et réalise les musiques des spectacles. Les compositions s’accumulent. Il en publie lui-même des albums à tirage limité. Cinq, sous la dénomination de Babybird. Et s’entoure d’un vrai groupe pour tourner. En 1995, il est signé par une filiale de Chrysalis, Echo Record. Un premier « vrai » single sort, « Goodnight », et connait un succès moyen. Mais le suivant, « You’re Gorgeous », fait mouche: top 3 anglais en octobre 1996, Le premier album en tant que groupe, « Ugly Beautiful », entre dans le top 10. Succès prometteurs, mais non renouvelés. Quelques titres de cet album, et du suivant, en 1998, fonctionnent bien, mais le troisième, « Bugged », en 2000, déçoit le label qui met un terme au contrat. Rupture suivie de la fin du parcours du groupe. malgré quelques reformations occasionnelles, c’est à sa carrière solo, écriture et musique, que se consacre Jones…

babybird

« Goodnight » (’96) — « You’re Gorgeous » (’96) — « Dead Birds Sing » (’96)

« Candy Girl » (’97) — « If You’ll Be Mine » (’97) — « Back Together » (’99)

« The F-Word » (2000)