C’est l’histoire d’une jeune américaine dont le  grand projet était de faire partie d’un groupe de rock…Chrissie Hynde vit à Akron, dans l’Ohio. Sa passion, c’est la musique, le rock, la contre culture, la scène. Son but: intégrer cet univers. Pour se rapprocher de l’endroit « où ça se passe », elle quitte les Usa à 22 ans, et s’installe à Londres, en 1973. Elle y décroche un poste de rédactrice pour le NME, elle travaille dans le magasin de vêtements du couple Vivienne Westwood-Malcolm Mc Laren,…Elle s’insère dans ce milieu dont elle rêvait, et rencontre pas mal de monde, au fil des petits groupes éphémères dont elle fait partie. Parmi les gens qu’elle cotoîe, Mick Jones, Sid Vicious, Johnny Mopped, les futurs Damned,…De son côté, elle écrit des chansons, et finit par se faire remarquer et trouve un manager. Un groupe se met en place, The Pretenders, un premier single sort en janvier 1979, une reprise du « Stop Your Sobbing » des Kinks, produit par Nick Lowe. Suivent en juin « Kid », et et novembre « Brass In Pocket ». Ce dernier single marque le véritable début du parcours du groupe anglo-américain: il atteint la première place du top Uk et la 14ème du Billboard Us.

Le moment est venu de passe à l’album. Il est produit par Chris Thomas: Nick Lowe ne croyait guère en l’avenir du groupe. Le Lp s’intitule « Pretenders », tout simplement. Il reprend les trois singles plus quelques morceaux solides. C’est un succès aussi bien commercial que critique. Il se classe premier du top anglais pendant un mois, et atteint la 9ème place du top Us. Et fonctionne aussi très bien sur le continent. Les Pretenders font partie du peloton de tête de ces groupes issus de la période punk. Tout va aller très vite. Trop vite peut-être. Le groupe met en boîte un nouvel album qui sortira en 1981, précédé par de bons singles. Mais les choses vont aussi rapidement se gâter. Dépassés par leurs excès, Pete Farndon et James Honeyman Scott meurent après la parution de cet album. Chrissie Hynde et son batteur, Martin Chambers, doivent recréer un groupe, et les Pretenders, seconde formule,  connaîtront encore de beaux jours…

pretenders

« Stop Your Sobbing » (1979) — « Kid » (1979)

« Brass In Pocket » (1979) — « Precious » (1980 Live)

« Talk Of The Town » (1980) — « I Go To Sleep » (1981)