The Original Mirrors – Faux départ…

Posted: 31st mars 2015 by leo in 80s, New Wave

The Original Mirrors : relire un ancien magazine,  tomber sur la critique d’un de leurs albums. Et se demander : mais qu’est donc devenu ce groupe plutôt prometteur du début des 80s, qui semblait  devoir prendre une place aux côtés de ses contemporains et « confrères » en New Wave, Duran Duran, Ultravox, Talk Talk,…et pourtant a disparu discrètement, sans même qu’on s’en rende compte…Et là, surprise : « rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme »…Original Mirrors était le groupe de l’ex Deaf School Steve Allen, et celui du futur leader des Lightning Seeds, Ian Broudie.

On est à Liverpool, fin des 70s, Deaf School, un des groupes phares de cette période dans la cité du Mersey, arrête son parcours. Le chanteur Steve Allen enchaîne en créant The Original Mirrors. Parmi ses nouveaux compagnons de route, Ian Broudie. Il a fait partie d’un groupe local, Big In Japan, groupe post-punk dans lequel on trouvait aussi Holly Johnson, future tête de proue de Frankie Goes To Hollywood. Le monde du rock est petit, finalement…

The Original Mirrors s’inscrivent dans une génération de nouveaux artistes qui viennent tenter leur chance au moment où la vague punk s’achève après avoir chamboulé le train-train du monde musical. Les anciennes gloires ont été ébranlées, des places en vue sont à prendre, et les innovations sont les bienvenues. La new wave voit le jour. Les Original Mirrors proposent une musique efficace, dans l’air du temps, avec une présence affirmée. Et ils semblent promis à une belle carrière : John Peel les soutient dans leurs débuts, leur premier single est produit par Bill Nelson, ils sont signés par Mercury, et sont choisis par Roxy Music comme groupe de première partie…Et pourtant : deux albums paraissent, en 1980 et 1981, ils ne connaissent qu’un succès limité, et l’aventure s’achève…

Ian Broudie va surtout officier par la suite comme producteur, pour Echo & The Bunnymen, Icicle Works, The Fall,…avant de créer, en 1989, The Lightning Seeds. Avec le succès que l’on connaît…C’est une autre histoire…

   

« Could This Be Heaven ? » (1979) —  « Boys Cry » (1980)

« Reflections » (1980) — « Dancing With Rebels » (1981)

« 20.000 Dreamers » (1981)