The Zombies – Toujours vivants…

Posted: 25th février 2015 by leo in 60s

On s’intéresse cette fois encore à un parcours peu commun,  celui des Zombies, au cours des 60s. Le groupe a laissé derrière lui deux morceaux incontournables, au cours d’une carrière courte et interrompue de manière précipitée. Deux albums seulement, et le second sort après que les membres du groupe aient mis fin à l’aventure…

Début de l’histoire en 1962 : cinq jeunes anglais, encore étudiants, créent le groupe. Ils participent à un concours organisé par le London Evening. Et le gagnent, avec comme récompense l’enregistrement d’un single chez Decca. Ce sera « She’s Not There », titre à la construction fort personnelle, écrit par Rod Argent spécialement pour le concours. Le morceau fonctionne immédiatement : il atteint la 12ème place du top Uk, et se fait une place aux USA. Dans la foulée, The Zombies traversent l’Atlantique et font partie de ce qu’on appelle alors la British Invasion : de jeunes groupes anglais qui dans le sillage des Beatles conquièrent le marché US. Une sorte de réponse à l’invasion du Rock’n Roll américain quelques années plus tôt…

The Zombies effectuent une tournée américaine, passent à la télévision,…Le single « Tell Her No »  est 6ème du Billboard. Alors qu’en Angleterre les résultats du groupe ne sont plus guère convaincants. Un album sort en 1965, « Begin Here », mais assez rapidement Decca semble se désintéresser d’un groupe qui peine à confirmer un début en fanfare. Les Zombies passent sur CBS, et préparent un nouvel album avec des moyens limités. Au point qu’ils recourent à l’usage du Mellotron pour les parties orchestrales de leurs morceaux. L’album a un charme particulier, avec ses touche de Psyché Rock.

« Odessey & Oracles » sort en avril 1968. Le groupe n’existe plus : ses membres ont mis fin à l’aventure en décembre 67. CBS hésite à sortir aux USA le disque d’un groupe disparu, et ne le fait que sur insistance du musicien Al Kooper. Et c’est aux USA que le single « Time Of The Season », autre composition d’Argent, explose, pour atteindre en 1969 la 3ème place du Billboard. Le morceau sera par la suite régulièrement choisi dans des documentaires ou fictions comme exemple emblématique de ce qui se faisait dans le domaine musical à la fin des 60s…L’idée de reformer les Zombies est envisagée, mais il est trop tard : Rod Argent a créé le groupe Argent, et le chanteur Colin Blunstone va entamer une belle carrière solo. Il collaborera aussi avec l’Alan Parsons Project. 

Au fil des années, le souvenir du groupe reste vif. En 1977, « She’s Not There » connaît une seconde carrière en haut des charts grâce à Santana. Des groupes tentent de se faire passer pour les anciens Zombies…Ceux-ci restent en retrait.

Depuis 1990, des reformations des « vrais » Zombies ont eu lieu, ponctuellement, avec des formules différentes. Depuis 1997, Blunstone et Argent ont repris un chemin commun sous le nom de Zombies, et ont sorti de nouvelles productions. Et ils continuent à tourner: ils étaient, par exemple, à l’affiche de l’Austin Psych Festival en 2014…

sans-titre (88)

« She’s Not There » (1965) — « Tell Her No » (1965) — « Time Of The Season » (1968)

« Beechwood Park » (1968) — « Care Of Cell 44 » (1968) — « Time Of The Season » (Austin Psych, 2014)