« Courage », un morceau sobre, entre douceur et amertume, annonce le retour de Villagers, le projet de l’Irlandais Conor O’Brien. Un troisième album s’annonce, « Darling Arithmetic ». Les deux premiers, en 2010 et 2013, avaient clairement séduit. Ils avaient été nominés pour le Mercury Prize…

C’est en 2008 que Conor O’Brien a créé Villagers: un « groupe » à dimension variable dont il est le centre de gravité, l’élément central, avec sa voix particulière et son évident sens du songwriting. L’Irlandais s’inscrit dans l’univers de l’Indie Folk: mélodies simples, ton intimiste. Et une bonne dose de romantisme: O’Brien explore le monde des sentiments. Ce sera encore le cas avec le nouvel album. C’est en 2010 que le déclic se produit: Villagers représente l’Irlande à l’Eurosonic. Et suscite l’intérêt. Signé chez Domino, Villagers sort le très beau single « Becoming A Jackal », en avril, rapidement suivi par l’album du même nom. Le disque atteint la première place du top indie anglais. Le single reçoit le prix Ivo Novello. Conor O’Brien s’est ménagé une place dans le paysage musical. Il lui faut la conforter. Pour le second album, il modifie son approche: la guitare s’entoure d’orchestrations plus larges, notamment par le recours à l’électronique. Héritier avoué des songwriters (il cite Dylan, Newman,…), O’Brien se nourrit aussi de gens comme Radiohead, Tricky, Massive Attack,…qu’il a beaucoup écoutés. Cette fois, l’Irlandais s’entoure de plusieurs musiciens, et Villagers devient un « vrai » groupe. Le résultat, ce sera « Awayland », en janvier 2013. Nouvelle belle démonstration, à nouveau nominée pour le Mercury Prize.

Pile deux ans plus tard, voici ce nouveau titre, « Courage ». Sobre, intime, avec un Conor O’Brien barbu qui explique que c’est essentiellement dans le studio installé chez lui qu’il a façonné le nouvel album à venir…

sans-titre (102)

« Becoming A Jackal » (2010) — « That Day » (2010) — « The Pact (I’ll Be Your Fever) » (2010)

 

« Courage » (2015)