Des retours encore, retours d’absents de plus ou moins longue date, qu’on n’imaginait plus revoir. Ride par exemple, groupe mythique de la première moitié des 90s, disparu en 1996 après 4 albums seulement, miné par les mésententes. Et dont les membres se retrouvent, réconciliés, pour reprendre un parcours dont on avait estimé qu’il aurait pu connaître encore de beaux moments. Pas de nouvelle production musicale annoncée dans un premier temps, seulement des concerts pour 2015. Mais comme l’expliquent les membres de Ride, répétitions et concert pourraient bien engendrer de nouvelles compositions. A suivre. 

Retour aussi pour The Kooks, après un silence de trois ans. Plus qu’un retour, un nouveau départ, en fait, sur de nouvelles bases. Changement suffisamment fondamental d’option pour qu’un changement de nom ait été envisagé. Les « survivants » de l’ancienne formule, Pritchard(chant) et Harris (claviers, guitare) annoncent avec « Forgive & Forget », après « Down », un album qui n’aura plu rien à voir avec l’étiquette « Indie Pop et guitares » qu’ils véhiculaient…Trois années d’absence de silence aussi pour Weezer, et un nouvel album annoncé pour l’automne. Album de retrouvailles avec le producteur du premier albun, le « vert », Ric Ocasek, ex-leader des Cars. Et puis The Vines, qu’on avait imaginé arrivés au point final, en 2011. Craig Nicholls a « repris l’affaire » et, entouré de nouveaux musiciens, annonce, avec « Metal Zone », un nouvel album. Fidèle à l’Indie Rock énergique du groupe…

Quelques intéressantes découvertes aussi, en juillet…Au Canada, Viet Cong: un premier EP pour un groupe nourri de Punk, Post Punk et Garage…En Californie, The Bots, un duo, les frères Lei. Deux musiciens précoces qui après quelques autoproductions sortent un EP chez Fader. Beau cocktail de Punk, Garage et Blues. Enfin, en Angleterre, un premier album pour The Struts. Un groupe qui laisse perplexe: sa volonté de mettre en scène les codes de l’imagerie rock semble parfois excessive. Le théâtral chanteur Luke Spiller revendique cette attitude. Et survole l’ensemble de l’album avec une voix étonnante. Qu’il a aussi « prêtée » à Mike Olfield pour le dernier album de ce dernier…

the kooks

Weezer – « Back To The Shack » — The Kooks – « Forgive & Forget »

The Vines – « Metal Zone » — Viet Cong – « Static Wall »

The Struts – « Put Your Money On Me »