C’est un album pas vraiment comme les autres qui sort ce lundi: « With A Little Help From My Fwends », des Flaming Lips, est une relecture à la fois iconoclaste et fidèle du « Sergent Pepper » des Beatles. Iconoclaste parce que Wayne Coyne et ses acolytes ne fixent aucune limite à leur imagination débridée, musicale et visuelle. Fidèle parce qu’il s’agit somme toute de poursuivre la démarche de liberté créative initiée en 1967 par les Beatles…Précédemment, en 2009, les Flaming Lips s’étaient déjà « attaqués » à un monument de l’histoire musicale, le « Dark Side Of The Moon » de Pink Floyd. Pour mener à bien leur projet, les Flaming Lips ont invité de nombreux partenaires occasionnels. Des « confrères » en Neo Psyche comme Mgmt ou Foxygen, mais aussi des gens qu’on n’attendait pas forcément dans une telle aventure, comme Miley Cyrus ou Moby. Sont également de la partie, entre autres, Tegan & Sara et My Morning Jacket…

sans-titre (71)

« A Day In The Life » — « Lucy In The Sky With Diamonds »

Présentation du projet