Une fois Parquet Courts, une fois Parkay Quarts…Les jeunes Texans, devenus new yorkais, ont besoin de deux avatars pour s ‘exprimer et explorer divers univers musicaux. Les Parquet Courts , on les a découverts en 2013 avec le fulgurant « Light Up Gold ». Une trentaine de minutes d’une musique basique, énervée… Et au début de cette année 2014, c’était la confirmation avec « Sunbathing Animals ». Succès du côté de la critique, mais aussi percée vers un public plus large: un passage sur NBC, un parcours dans le Billboard…Fin 2013, on découvrait l’autre « personnalité » du groupe, avec un Ep sorti sous le nom de Parkay Quarts. Un projet parallèle qui permet aux Américains de s’aventurer vers une sorte de Folk Rock désabusé, quelque part du côté de Nikki Sudden, du Velvet, de Dylan…Point commun entre les deux projets: la simplicité et la rapidité des enregistrements, qui permet de conserver la spontanéïté. Enregistré en deux semaines, sur un matériel « light », l’album « Nausea Content » de Parkay Quarts sortira début novembre. Moins d’un an après la sortie de l’album de Parquet Courts…Un premier titre vient de sortir…

imagesCAQ4AAO1

« Uncast Shadow Of A Southern Myth »