Factory Records – Un son précurseur

Posted: 13th janvier 2012 by leo in 70s, 80s, Dance, Electro

Voici quelques semaines, le label Strut a publié une compilation particulièrement intéressante, « Fac.Dance ». Comme son nom le laisse facilement imaginer, elle est consacrée au label Factory, lancé à la toute fin des 70s par Tony Wilson. Il rassembla rapidement sur son catalogue plusieurs noms importants de la vague post-punk, Joy Division puis New Order, Cabaret Voltaire, A Certain Ratio, Durutti Column, ou, plus tard, les Happy Mondays. Factory se caractérisait par une cohérence de son projet, mais aussi par la diversité et la richesse des productions. La cohérence était liée au travail du producteur « maison », Martin Hanett, à la ligne graphique créée par Peter Saville, et au fait que des gens comme Bernard Sumner, de New Order, collaboraient avec de nouveaux venus. La diversité venait de la volonté de ne pas se plier au diktat des catégories, et de faire cohabiter post punk, new wave, cold wave, funk, électro, hip hop, rock « industriel »,…Les résultats étant parfois surprenants, parfois difficiles d’accès, mais la plupart du temps intéressants. 

Factory Records a grandement oeuvré à la rencontre ente les univers rock et dance, souvent opposés auparavant.
La copieuse compilation qui est parue fin 2011 a pour objet de rassembler des raretés, des groupes moins connus. Une belle occasion  de plonger dans ce rock alternatif du début des 80s…