Un album particulier, un de ceux qu’on redécouvre chaque fois avec le même intérêt…Pas un album marquant une période, mais un album discret (il n’ a atteint que la 27ème place du top Uk) qui a révélé ses qualités au fil des années. Cet album, « Soul Mining » est l’aboutissement de plusieurs années de tatonnements d’un homme, Matt Johnson. Depuis 1977, ce jeune Britannique s’est mis en tête de réaliser quelque chose dans l’univers musical. Il multiplie les expériences, des groupes à géométrie variable, pour finalement, à l’aube des 80s, choisir de réaliser ce projet en solo, s’entourant de musiciens selon les circonstances. Et ce sera sous le nom, désincarné, de The The…Sous son nom, il a publié en 1981 un disque chez 4AD. En 1982, alors qu’il a signé chez Some Bizarre, il met en chantier le premier album de The The. Et de nouveau, les choses mettent un certain temps à aboutir. A New York, il entame des enregistrements avec Mike Thorne à la production. La collaboration ne dure guère. Incompatibilité de caractères. Retour à Londres, où Matt Johnson va travailler avec un assistant de Thorne, Paul Hardiman (producteur de Lloyd Cole). Nouvelle collaboration d’où émerge enfin, en 1983, « Soul Mining ». Un album qui apparait comme le fruit d’une longue période de maturation. Les qualités du disque, son originalité, sont immédiatement soulignées. Des textes plutôt sombres, qui parlent de désamour , du contexte socio-politique,  mis en musique de manière légère, rythmée, pop, une voix détachée…Elégant mélange de légèreté et de tension retenue…Au nombre des collaborateurs réunis par Johnson, on note Jools Holland (Squeeze), Zeke Manyika (Orange Juice), Thomas Leer,…Et pour l’illustration de la pochette, Andrew Johnson, frère de l’autre: ses dessins torturés seront une des marques de fabrique du groupe. « Perfect », « This Is The Day » et « Uncertain Smile » sortiront en single. Ce dernier titre est proposé dans une version différente de celle qui était sortie un an plus tôt, issue des sessions new yorkaises…

sans-titre (23)

« Uncertain Smile » — « This Is The Day » — « Perfect »

« Giant » — « The Sinking Feeling » — « The Twilight Hour »

« Soul Mining »