Une petite bouffée de l’atmosphère musicale de l’été 1989, cette fois…Avec un retour inattendu, celui d’Alice Cooper. Le performer théâtral de la première moitié des 70s était fort discret depuis pas mal d’années. En 1988, son contrat avec MCA se termine. Il « passe » chez Epic : changement d’écurie qui semble lui redonner du tonus…L’album « Trash » qui sort au cours de l’été 89 est un succès, porté par celui de l’énergique single « Poison ». Alice Cooper retrouve les charts.

Du côté des « nouveaux », on épingle Lightning Seeds, le projet de Ian Broudie, à la fois songwriter, chanteur,  multi instrumentiste, et producteur. La production, c’est précisément ce qui lui a permis de se faire progressivement connaître, en travaillant pour Echo & The Bunnymen ou les Pale Fountains. Le single « Pure » est une réussite. Un album suivra en début d’année suivante.

Autre personnage que l’on retrouve cet été : Malcolm Mc Laren, qui effectue un nouveau retour. Avec un nouveau changement de registre. On a vu ce créateur de tendances aux côtés des New York Dolls, des Sex Pistols, de Bow Wow Wow, on l’a connu en pionnier de la World avec son « Duck Rock » en 1983. Quelques années plus tard, il mélange Pop et Opéra (« Madam Butterfly »). Et au cours de cet été, il sort « Waltzdarling », disque de Dance qui popularise un style particulier, le Vogueing. Une Dance liée au monde de la mode. Un domaine familier pour le compagnon de Vivienne Westwood…

Prince de son côté est mis à contribution par Warner, qui demande à son artiste-maison de créer une BO pour le film « Batman ». Le premier, avec Michael Keaton. L’album est mis en boite par Prince assez rapidement, et son succès dans les charts accompagne cet été-là celui du film. Dans le même ordre d’idée, Bobby Brown bénéficie de l’exposition du film « Ghostbusters 2 ».  Du côté des poids lourds des charts, on trouve un étrange lapin géant en peluche (au graphisme incertain), Jive Bunny. La première moitié des 80s avait connu le succès de la série des Stars On, made in Nederland : des mixes de tubes « agglomérés ». Un procédé facile, efficace et très populaire repris par un Dj anglais qui lance Jive Bunny & The Mastermixers. La première production, « Swing The Mood » sort cet été là. Succès international qui ouvre une série de dix…Autre incontournable de l’été 1989 : l’Australien Jason Donovan. Comme Kylie Minogue, il a été acteur dans une série TV populaire dans son pays, et a décidé de se lancer dans le monde de la musique en intégrant l’écurie de faiseurs de tubes Stock Aitken & Waterman en 88. Avec succès : un premier album au cours du printemps 89, et un « tube de l’été », la reprise d’un titre des 60s, « Sealed With A Kiss ».

Enfin, le groupe Guns ‘n Roses prolonge sa réussite de l’année précédente. A « Sweet Child Of Mine » succède « Patience »…

              

Prince – « Batdance »  —  Guns N’ Roses – « Patience »  — Lightning Seeds – « Pure »

Mc Laren & Lisa Marie – « Something’s Jumpin’ In Your Shirt » – Alice Cooper – « Poison »

Jason Donovan – « Sealed With A Kiss » — Jive Bunny & The Mastermixers – « Swing The Mood »