Au menu, deux ‘enfants du Rock », la londonienne Misty Miller et le californien Davis Fetter, et un auteur complet qui sort bientôt un second album, et mérite l’attention.
Honneur aux filles : Misty Miller est une jeune londonienne – 16 ans – qui n’avait pas encore dix ans quand elle s’est mise à écrire des chansons. Une précocité qui s’est concrétisée en 2011 par la réalisation d’un album. Des débuts encourageants : 60.000 exemplaires vendus, et un passage dans la rubrique « Record Of The Day » du Guardian.

Depuis lors, elle a été signée par Relentless (Sony), et elle sort ce 25 février un EP, « Girlfriend ». De  l’énergie à revendre pour cette anglaise qui cite comme référence des gens comme Patti Smith, Iggy Pop, le Velvet Underground ou les Sonics…

Autre « jeune loup » : le californien Davis Fetter. A l’âge de 12 ans, il découvrait Chuck Berry, et en même temps la passion de la musique. Qu’il a entretenue sans cesse depuis lors : « I grew up collectig singles » explique t’il sur sa page Facebook…Son objectif : entrer lui-même dans l’univers de ceux qu’il apprécie. Le Rock basique de Berry, Buddy Holly, Elvis,…Sans rester bloqué sur un modèle archaïque : au nombre de ses influences, il cite aussi les Smiths, Morissey, les Stooges ou les Babyshambles.

En août dernier il sortait « I See Love » : beau succès sur une radio de Los Angeles, et naissance d’un intérêt autour du jeune américain. Il revient avec « Born ».

Enfin, un artiste qui n’est pas un nouveau venu mais qui mérite d’être suivi de près : Mikal Cronin. Auteur complet et multi instrumentiste, il officie depuis plusieurs années dans divers groupes. Il a aussi accompagné en tant que bassiste Ty Segall en live. Désireux de développer une carrière solo, il a publié un premier album en 2011. Et s’apprête à lui donner un successeur, « MC II »…

                  

Misty Miller – Girlfriend

Davis Fetter – Born

Mikal Cronin – Shout It Out