Le festival Eurosonic se déroule en ce moment à Groningen, aux Pays Bas. Ce rendez vous maintenant bien installé dans le paysage musical hivernal (depuis 1996) est un festival pas comme les autres : il met en évidence des groupes émergents, en devenir, et propose une programmation clairement internationale qui permet à des groupes et artistes venant de scènes musicales moins exposées que la scène britannique de se mettre en évidence, des continentaux, des scandinaves,…

Plus de trente scènes éparpillées dans la cité hollandaise accueillent des centaines d’artistes, quatre jours durant. On en a profité pour jeter un coup d’œil sur la programmation, et pour épingler quelques spécimens intéressants…

77, Bombay Street, tout d’abord : quatre suisses, quatre frères, originaires de Bâle qui proposent depuis 2007 un répertoire Indie entre Pop et Folk, avec un certain succès dans leur pays. Un rendez-vous comme l’Eurosonic est précisément pour eux une occasion de se faire connaître hors de leurs frontières…

Girls Names, ensuite : ils viennent de Belfast, en Irlande du Nord. Depuis 2009, ils proposent un Rock qui puise ses influences du côté du Post Punk, Factory, Cure, Echo & The Bunnymen,…

Plus léger, rêveur, aérien : Melody’s Echo Chamber. Une jeune française, née d’une mère hollandaise et d’un père italien, qui sort sur un label anglais, Domino, un disque enregistré avec l’aide d’un australien. Et pas n’importe lequel : il s’agit de Kevin Parker, maître d’œuvres de Tame Impala. Qui a retrouvé chez Melody Prochet un même goût pour les 60s psychédéliques. Autres références qui viennent à l’esprit : Stereolab et Cocteau Twins.

Retour à une certaine lourdeur. Volontaire. Les trois berlinois qui forment Kadavar ne cachent pas leurs influences. Leur look, leur musique, la pochette même de leur premier album : on se croit replongé dans le Hard du début des 70s, ponctué de Psyché, entre Black Sabbath et Hawkwind…

Enfin des belges, originaires de la région de Courtrai : Balthazar. Ils existent depuis 2004, et sont en train d’accélérer leur parcours, sous l’œil attentif d’un groupe « aîné », Deus. Balthazar a sorti un premier album en 2010, et un second en 2012, « Rats ». Celui-ci sortira en février en Angleterre, où leur nom commence à circuler…

77 Bombay Street – Low On Air

Girls Names – A Troubled See

Melody’s Echo Chamber – You Won’t Be Missing…

Kadavar – Living In Your Head

Balthazar – The Oldest Of Sisters

 

  1. Deena dit :

    Great week. A lot of good music. It was a tough choice, but I went with Jack White. But my vote could have just as esaliy gone to any one of 9 other songs. Seriously. If you had told me it was a best of show I’d have believed it.Thanks!