Bye 2012…- Wild Nothing, DIIV, Mellor

Posted: 29th décembre 2012 by leo in 2012

L’année musicale 2012 vue au travers des productions qui ont attiré notre attention, des créations intéressantes ou des nouveaux venus prometteurs, suite… Cap tout d’abord sur les Usa, précisément en Virginie, avec Wild Nothing…Un groupe qui a confirmé la qualité d’un premier album sorti avec son successeur, « Nocturne ». Il s’agit au départ d’un projet solitaire, conçu par Jack Tatum dans son studio personnel, en 2009. Ses premières démos éveillent l’intérêt d’un label, notamment sa version d’un titre de Kate Bush. Un album sort en 2010, suivis par des concerts pour lesquels Tatum s’entoure d’un groupe. Un public s’intéresse à Wild Nothing, et Tatum mettra deux ans à préparer un follow-up attendu, au registre élargi, entre Dream Pop et influences Indie Pop concrétisée par le travail des guitares.

Projet personnel aussi, au départ, pour Zachary Cole Smith, guitariste des Beach Fossils, à Brooklyn. Il travaille, sur le côté, sur des compositions de Pop atmosphérique influencée par le Krautrock des 70s et l’Indie des 80s…Le projet solo devient groupe, Dive puis  DIIV, une démo et un single sortent en 2011. Et en 2012, c’est le passage à la longueur d’un album séduisant.

On traverse l’Atlantique, pour atterrir à Reading, en Angleterre, d’où provient Mellor, un tout jeune groupe qui mixe avec bonheur des influences venant des 50s et des 60s avec un son contemporain. Ils parlent d’influences allant « de Buddy Holly aux Libertines ». Le résultat : deux premiers singles accrocheurs, « Catch Me Girl », en été, et plus récemment « Into The Water ». A suivre. De même que cette rétrospective subjective…

Wild Nothing-Paradise

DIIV-Doused

Mellor-In The Water