Le premier pour ce jeune groupe londonien qui fait sensation depuis plusieurs mois, et dont l’album est attendu avec impatience. Les origines du groupe remontent à 1976. La formule se stabilise en 80, et SB se fait remarquer par ses prestations au Blitz, l’endroit où a mûri ce qui allait devenir le mouvement Neo Romantic, composante significative de la New Wave. On y croisait des gens comme le futur Boy George de Culture Club.
Les labels sont ,à la charnière des années 70 et 80 ,à la recherche de la « next big thing », le futur groupe qui pourrait s’imposer dans un paysage musical redessiné après l’épisode punk. Spandau Ballet, fort courtisé, n’a donc qu’à choisir pour se trouver un label. Ce sera Chrysalis. Un premier single sort fin 80, « To Cut A Long Story Short », suivi d’un lp rapidement mis en boîte et tout aussi rapidement mis en vente. A peine dix jours après la fin de l’enregsitrement, l’album part à la conquête des charts. Et se place directement à la cinquième place du Top UK. Et c’est mérité: le groupe de Gary Kemp et Tony Hadley apporte incontestablement quelque chose de neuf, un son nouveau qui sera celui de la première moitié des 80s. On y trouve un mélange de rock, de synthé-pop, de funk, de jazz. La guitare rythmique est centrale, la voix, parfaite, se fait distante, des cuivres ponctuent les morceaux…On retrouvera ce style pop et dansant chez pas mal d’autres groupes « romantiques » (ABC, Culture Club, Thompson Twins,Modern Romance,…) et chez les précurseurs de l’électro-dance comme Quando Quango ou The Shamen.
Autre particularité de SB et de ses contemporains: le look et les clips. MTV n’existe pas encore, mais la diffusion de clips à la télévision s’ntensifie. En Belgique, Follies passe le relais à Génération 80 et Vidéogam, sur la RTBF, et RTL va lancer une diffusion non stop de clips l’après midi.
Le look et les clips permettent aux groupes de se créer une image propre. On découvre les membres de Spandau Ballet, dans leur premier clip, vaguement habillés en écossais (kilts, tarpans), mèche sur le front, dans un sombre château…Le décor est planté. Les clips des singles suivants, « The Freeze » et « Muscle Bound » sont de petits films dans lesquels les membres du groupe figurent dans un univers de bataiiles moyenâgeuses ou d’intrigues policières…Le tout ponctué de regards distants, de clair-obscurs, de femmes belles et énigmatiques. Des mises en scène qui avec le recul paraissent pour le moins surannées, voire un peu ridicules…
En 1982, « Diamond » succède à « Jouneys… ». Et en 83 ce sera le carton plein avec « True », qui vaut au groupe un succès considérable et surtout international. Mais au prix d’une option allant vers un son moins original, plus formaté.
Trois albums, en 84, 85 et 89, au succès déclinant, précéderont l’éclatement du groupe.
En 2009, en plein revival New Wave, le groupe se reformera et publiera un nouvel album. Mais ce retour sera plutôt timide…

         

 

\ »The Freeze\ »

\ »To Cut A Long Story Short\ »

\ »Muscle Bound\ »