The High Llamas – Kaléidoscope musical

Posted: 16th juin 2012 by leo in 2000s, 90s

On entre cette fois dans un univers tout à fait particulier, tout en couleurs sonores, celui des High Llamas. Une sorte de séduisant fourre-tout musical créé au début des 90s par l’irlandais Sean 0’Hagan. O’Hagan avait participé au lancement en 1980 de Microdisney, groupe de Pop Indie qui a connu quelques succès dans sa catégorie. L’aventure se termine en 1988. Sean O’Hagan réalise un album en solo, puis crée The High Llamas, avec l’ancien bassiste de Microdisney, John Fell, et quelques autres. Avec comme ambition de proposer une musique métissée, mix insolite d’influences diverses: on peut discerner des touches de jazz, d’électro, de musiques de films, de musique brésilienne, des références à la variété anglaise des 60s, à la musique américaine des 50s, à la période psyché des Beach Boys de Brian Wilson…On imagine facilement que le résultat n’est pas banal: une pop chatoyante, un peu kitsch, avec, aux côté des classiques guitare, basse et batterie, des instruments moins habituels, comme des marimbas, du vibraphone, des cuivres, et une utilisation très large des synthétiseurs. Au rayon des parentés musicales, on pense à Stereolab (des collaborations existent entre les deux groupes), Saint Etienne ou les japonais de Pizzicato Five.

Cette pop artisanale et ciselée s’est exposée sur une dizaine d’albums en 20 ans. Le groupe tourne peu, et ses membres sont engagés dans des collaborations extérieures. Ainsi, O’Hagan est aussi producteur et arrangeur pour des groupes comme les Doves, Super Furry Animals ou les Boo Radleys.

                  

Fly Baby, Fly (Live)

Sparkle Up

Travel

Bach Ze

Rollin’